Le plan d’épargne retraite populaire (PERP)

Plan d'épargne retraite populaire

SOMMAIRE

Présentation du PERP

La sortie du PERP

Un produit intéressant ?

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP) est un produit d’épargne qui vous permet de payer moins d’impôts au cours de votre vie active, pour ensuite avoir un complément de revenus durant votre retraite.

Le PERP : un produit de défiscalisation.

Les sommes que vous versez sur le PERP sont déductibles de vos revenus imposables, dans la limite d’un certain plafond. Pour les versements effectués en 2017, ce plafond est égal à 10 % de vos revenus professionnels de 2016 dans la limite de 30 893 € de déduction (ou 3 862 € si ce montant est plus élevé).

Exemple : en 2016 vos revenus se sont élevés à 40 k€. Vous avez optimisé en versant 4 k€ sur votre PERP en 2017, ce qui vous permet de déduire 4 k€ de vos revenus imposables dans votre déclaration 2018. Résultat : en tranche marginale d’imposition 30%, vous allez économiser 1 200 € d’impôts sur le revenu.

Le PERP : un produit d’épargne retraite.

Comme son nom l’indique, avec le PERP vous épargnez pour votre retraite. Le capital atteint sur votre PERP vous sera reversé en rente viagère : de votre départ en retraite jusqu’à votre décès.

Avis de Nicolas : la défiscalisation n’est que la cerise sur le gâteau. Le but est obtenir la rente la plus élevée à terme, ce qui passe par le choix d’un bon PERP avec de bonnes performances et de faibles frais, ce que nous verrons ensuite.

Le PERP comparé à l’assurance-vie.

C’est un produit assez proche de l’assurance-vie (AV), nous pouvons le comparer. Il y a de bons points par rapport à l’AV, mais aussi des défauts à connaître :

  • Comme en AV, le souscripteur d’un PERP peut opter pour la gestion libre ou la gestion pilotée. Il y a plusieurs supports d’investissement : fonds en euros sans risque de perte en capital, ou unités de compte.
  • ➕ Contrairement à l’AV, les gains des fonds euros des PERP ne subissent pas chaque année les prélèvements sociaux (PS), mais uniquement lorsque le contrat est dénoué (sortie en capital ou conversion en rente viagère).
  • ➕ Contrairement à l’AV, le PERP est transférable. Si vous avez un mauvais PERP, vous pourrez le transférer au profit d’un bon PERP.
  • ➖ Contrairement à l’AV, le PERP est un « produit tunnel » parce que l’épargne est bloquée jusqu’à votre départ en retraite. Votre capital est donc indisponible durant toute votre vie active, sauf dans quelques cas exceptionnels (invalidité, décès de l’époux, fin des droits au chômage, surendettement, liquidation judiciaire).
  • ➖ En sortie, votre argent sera imposé à l’impôt sur le revenu (IR). Alors que si vous optimisez bien vos sorties en AV vous ne payez pas l’IR. (Mais en AV vous n’aurez pas de déductibilité de vos versements sur vos revenus imposables).

La sortie du PERP : après la phase d’épargne et de défiscalisation.

La sortie du PERP se fait en rente viagère au départ en retraite.

Le souscripteur reçoit l’épargne accumulée sous la forme d’une rente mensuelle jusqu’à son décès. Tous les PERP utilisent la table de mortalité en vigueur à date du dénouement, pour calculer la rente mensuelle. Les rentes perçues à la retraite sont imposables à l’IR, après application de l’abattement de 10 % applicable aux pensions de retraite. Et elles sont assujetties aux prélèvements sociaux : fiscalité de la rente viagère.

Possible de sortir du PERP en capital ?

Une fois retraité, vous avez aussi la possibilité de sortir en capital partiellement : à hauteur de 20% de la valorisation du PERP (les 80% restants sous forme de rente mensuelle). Vous avez alors le choix entre le système du quotient prévu pour les revenus exceptionnels et l’imposition au prélèvement de 7,5 %. A noter que la sortie totale en capital est possible en cas d’achat de résidence principale, si vous êtes primo-accédant (locataire depuis au moins 2 ans).

La transmission.

Les nouveaux PERP permettent de désigner au sein d’une clause bénéficiaire (comme en AV), les personnes qui percevront la rente viagère en cas de décès du souscripteur du PERP. Et ce, que le décès survienne avant ou après la liquidation des droits à la retraite.

PERP Linxea

Le PERP est intéressant dans quels cas ?

Ci-dessous, le portrait type du client qui profitera le plus du PERP. Plus vous répondez à ces critères et plus le PERP sera intéressant pour vous :

  • contribuable en tranche marginale d’imposition (TMI) 30% au minimum,
  • à moins de 10 ans de la retraite (pour éviter un trop fort effet tunnel),
  • anticipe une forte baisse de revenus à la retraite,
  • avec une bonne espérance de vie pour profiter au maximum de la rente,
  • locataire 2 ans avant la retraite avec la volonté d’acheter sa résidence principale au cours de la retraite, ce qui permet de débloquer 100% du capital au lieu de sortir en rente.

Bien choisir son PERP.

Si le PERP est intéressant dans votre cas, il faut aussi bien le choisir, car tous les PERP ne se valent pas ! Comme en AV, il faut être sélectif, le choix est vaste. Privilégiez les PERP sans frais sur versement épargne, sans frais sur versement de la rente (frais d’arrérage) et avec un bon rendement du fonds €. Nous vous invitons à demander la documentation du PERP Linxea assuré par le Crédit Mutuel Suravenir, nous n’avons pas trouvé mieux.

N’oubliez pas que le PERP est transférable : si vous avez déjà un PERP, regardez bien ses caractéristiques et faites la comparaison. Au pire, il n’y a aucune limite au nombre de PERP que vous pouvez détenir. Par conséquent, vous pouvez cesser d’alimenter votre mauvais PERP et en ouvrir un autre ailleurs, de meilleure qualité cette fois.


Vous avez aimé cette page ?
Partagez-la sur les réseaux sociaux ou par e-mail !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *