Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) – Dossier Complet 2019

Plan d'épargne retraite populaire
4 commentaires

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP) est à la fois un produit d’épargne et de défiscalisation. Créé par la loi Fillon en 2003, il permet à son souscripteur de se créer un complément de revenus pour la retraite. Voyez si vous avez le profil qui rend ce produit intéressant et choisissez le bon PERP !

SOMMAIRE

Présentation du PERP

La sortie du PERP

Un produit intéressant ? Quel est le meilleur PERP ?

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP) est un produit d’épargne qui vous permet de payer moins d’impôts au cours de votre vie active, pour ensuite avoir un complément de revenus durant votre retraite.

Le PERP : un produit de défiscalisation.

Les sommes que vous versez sur le PERP sont déductibles de vos revenus imposables, dans la limite d’un certain plafond. Pour les versements effectués en 2019, ce plafond est égal à 10 % de vos revenus professionnels de 2018 dans la limite de 31 786 € de déduction (ou 3 973 € si ce montant est plus élevé).

Exemple : en 2018 vos revenus se sont élevés à 45 000 €. Vous avez optimisé en versant 4 500 € sur votre PERP en 2019, ce qui vous permet de déduire 4 500 € de vos revenus imposables dans votre déclaration 2019. Résultat : en tranche marginale d’imposition 30%, vous allez économiser 1 350 € d’impôts sur le revenu.

Le PERP : un produit d’épargne retraite.

Comme son nom l’indique, avec le PERP vous épargnez pour votre retraite. Ainsi, le capital atteint sur votre PERP vous sera reversé en rente viagère : de votre départ en retraite jusqu’à votre décès. Concrètement, à chaque versement sur le PERP, vous avez le choix entre :

  • le fonds euro (rendement modeste mais pas de risque de perte en capital) ;
  • les unités de compte (meilleure espérance de rendement mais risque de perte en capital).

Avis de Nicolas : la défiscalisation n’est que la cerise sur le gâteau. Le but est obtenir la rente la plus élevée à terme, ce qui passe par le choix d’un bon PERP avec de bonnes performances et de faibles frais, ce que nous verrons ensuite.

PERP ou assurance-vie ? Le PERP comparé à l’assurance-vie.

C’est un produit assez proche de l’assurance-vie, nous pouvons donc le comparer. En effet, comme en assurance-vie, le souscripteur d’un PERP peut opter pour la gestion libre ou la gestion pilotée. Et comme en assurance-vie, il y a plusieurs supports d’investissement au sein du PERP : les fonds en euros sans risque de perte en capital et les unités de compte pour dynamiser.

Les avantages du PERP par rapport à l’assurance-vie.

Le PERP présente des atouts face à l’assurance-vie :

  • les gains des fonds euros du PERP ne subissent pas chaque année les prélèvements sociaux (PS), mais uniquement lorsque le contrat est dénoué (sortie en capital ou conversion en rente viagère) ;
  • le fonds euro du PERP est cantonné. C’est-à-dire que la performance de votre fonds euro ne pourra pas être utilisée pour servir d’autres fonds euros de l’assureur.
  • le fonds euro bénéficie de rétrocessions de frais. En effet, les rétrocessions de commissions sur unités de compte viennent gonfler le rendement du fonds euro du PERP. Ainsi, la performance du fonds euro du PERP est généralement légèrement supérieure à la performance moyenne du fonds euro d’assurance-vie.
  • les sommes versées sur le PERP sont déductibles de vos revenus imposables ;
  • le PERP est transférable. Ainsi, si vous avez un mauvais PERP, vous pourrez le transférer au profit d’un bon PERP.

Les défauts du PERP par rapport à l’assurance-vie.

Le PERP présente cependant quelques défauts face à l’assurance-vie :

  • contrairement à l’assurance-vie, le PERP est un « produit tunnel » parce que l’épargne est bloquée jusqu’à votre départ en retraite. En effet, votre capital est indisponible durant toute votre vie active, sauf dans quelques cas exceptionnels de déblocage (invalidité, décès de l’époux, fin des droits au chômage, surendettement, liquidation judiciaire).
  • en sortie du PERP, votre argent sera imposé à l’impôt sur le revenu (IR) au même titre que la retraite. Alors que si vous optimisez bien vos sorties en assurance-vie vous ne payez pas l’IR. Ceci dit, en assurance-vie vous n’aurez pas de déductibilité de vos versements sur vos revenus imposables.

La sortie du PERP : après la phase d’épargne et de défiscalisation.

Sauf cas exceptionnels cités précédemment (invalidité, décès du conjoint, etc.), votre épargne est bloquée jusqu’à votre départ en retraite. Ensuite, vous allez pouvoir sortir votre argent du PERP en rente viagère et éventuellement en capital.

La sortie du PERP se fait en rente viagère au départ en retraite.

Par défaut, le souscripteur reçoit l’épargne accumulée sous la forme d’une rente mensuelle jusqu’à son décès. Techniquement, tous les PERP utilisent la table de mortalité en vigueur à date du dénouement, pour calculer la rente mensuelle. Notez que depuis 2012, les assureurs ne peuvent plus différencier les hommes et les femmes et c’est la table de mortalité des femmes (TGF 05) qui est retenue.

La fiscalité du PERP si sortie en rente viagère.

Comment serez-vous imposé en sortant en rente viagère ? Sachez que les rentes perçues à la retraite sont imposables à l’impôt sur le revenu, après application de l’abattement de 10 % applicable aux pensions de retraite. De plus, les rentes sont assujetties aux prélèvements sociaux : fiscalité de la rente viagère.

La sortie du PERP en capital.

Une fois retraité, vous avez aussi la possibilité de sortir en capital partiellement : à hauteur de 20% de la valorisation du PERP (les 80% restants sous forme de rente mensuelle). Notez que la sortie totale en capital est possible en cas d’achat de résidence principale, si vous êtes primo-accédant (locataire depuis au moins 2 ans).

La fiscalité du PERP en cas de sortie en capital.

Vous avez décidé de sortir du PERP en capital ? Vous avez alors le choix entre 2 impositions :

La transmission du PERP.

Les nouveaux PERP permettent de désigner au sein d’une clause bénéficiaire (comme en assurance-vie) les personnes qui percevront la rente viagère en cas de décès du souscripteur du PERP. Et ce, que le décès survienne avant ou après la liquidation des droits à la retraite.

Vous pouvez être séduit par la défiscalisation immédiate et par la future rente pour votre retraite. Ceci dit, il faut déterminer si le PERP est un produit d’épargne intéressant pour votre profil. Et si c’est le cas, vous devrez ensuite choisir le meilleur PERP.

Le PERP est intéressant dans quels cas ?

Ci-dessous, le portrait type du client qui profitera le plus du PERP. Plus vous répondez à ces critères et plus le PERP sera intéressant pour vous :

  • contribuable en tranche marginale d’imposition (TMI) 30% au minimum (pour mieux profiter de la défiscalisation),
  • à moins de 10 ans de la retraite (pour éviter un trop fort effet tunnel),
  • anticipe une forte baisse de revenus à la retraite,
  • avec une bonne espérance de vie pour profiter au maximum de la rente (difficile de prévoir me direz-vous),
  • locataire 2 ans avant la retraite avec la volonté d’acheter sa résidence principale au cours de la retraite, ce qui permet de débloquer 100% du capital au lieu de sortir en rente.

Avis de Nicolas : le PERP commence à être intéressant pour vous si vous cochez au moins 3 critères sur 5.

Le marché est vaste et vous pouvez être perdu entre tous les PERP existants. Aussi, nous vous expliquons sur quels critères comparer les PERP et nous vous donnons ensuite notre podium des meilleurs PERP.

Les critères de sélection pour bien choisir son PERP.

Avant de vous dévoiler nos PERP préférés, nous vous présentons notre méthodologie : quels sont les critères retenus pour choisir un bon PERP ?

Un assureur solide et un courtier disponible.

Votre argent sera in fine chez un assureur, même si vous passez par un courtier. Alors privilégiez les grands noms : Crédit Mutuel Suravenir, Swisslife, Aviva, etc. Ceci dit, le courtier est important également puisque c’est à lui que vous allez vous adresser pour ouvrir votre PERP et durant la vie de votre placement. Ainsi, les meilleurs PERP présentés plus bas sont commercialisés par des courtiers réactifs, disponibles et efficaces, par mail ou téléphone.

Peu de frais.

Le PERP peut être très gourmand en frais. En effet, la moyenne du marché est de 3 % de frais sur versement et cela monte parfois à 5 %, ce que l’on trouve rédhibitoire ! Alors soyez critique et analysez bien les différents frais :

  • frais sur versement d’épargne : privilégiez 0 frais sur versement.
  • frais d’arrérage : ce sont les frais prélevés au moment du versement de votre rente à la retraite. Privilégiez aussi le 0 frais.
  • frais de gestion sur unités de compte : frais prélevés sur les encours placés en unités de compte. Privilégiez moins de 1 % par an.

Un bon fonds euro.

Si vous souhaitez que votre capital soit sécurisé et sans risque de perte, la qualité du fonds euro de votre PERP est primordiale. Choisissez donc un PERP qui présente un excellent historique de performance sur son fonds euro.

Un bon choix d’unités de compte.

Si vous souhaitez dynamiser votre épargne, alors vous allez investir tout ou partie en unités de compte. Dans ce cas, assurez-vous que votre PERP offre un bon choix d’unités de compte.

Les options de rente viagère.

L’objectif du PERP est bien de vous verser une rente viagère à votre départ en retraite jusqu’à votre mort. Assurez-vous que vous pourrez bien sortir 20 % en capital et qu’il y aura bien réversion de tout ou partie de la rente au conjoint (ou toute personne désignée) en cas de décès. Par ailleurs, il peut y avoir des PERP plus souples que d’autres et avec des options, qui permettent par exemple de moduler le niveau de rente dans le temps grâce à un système de paliers.

Notre comparatif des meilleurs PERP.

Nous vous présentons notre podium des 3 meilleurs PERP. Sachez que nous sommes particulièrement sensibles aux frais sur versement et aux frais d’arrérage (frais sur versement de la rente), ainsi qu’aux performances du fonds euro. Ainsi, les meilleurs PERP du marché n’ont pas de frais sur versement durant la phase d’épargne, ni de frais sur versement de la rente. Cela fait une nette différence par rapport à la concurrence qui prélève en moyenne 3 % de frais. Pour un produit d’épargne long terme, la différence est notable sur le capital construit en plusieurs décennies ! D’autant plus que la performance du fonds euro des meilleurs PERP est bien supérieure à la moyenne du marché.

PERP Linxea PERP Altaprofits Titres@PERP Assurancevie.com Aviva Retraite PERP
Assureur CRÉDIT MUTUEL Suravenir SWISSLIFE AVIVA
Ticket d'entrée 45 € 100 € 500 €
Frais sur versement 0 % 0 % 0 %
Performance
fonds euros 2018
2,40 % 1,70 % 1,80 %
Nombre d'unités de compte 100 UC 600 UC 41 UC
Frais de gestion
en unité de compte
0,96 % 0,96 % 0,97 %
Frais d'arrérage 0 % 0 % 3 %
Modes de gestion Gestion libre ou
gestion pilotée
Gestion libre ou
gestion pilotée
Gestion libre ou
gestion pilotée

Avis de Nicolas : nous vous invitons à demander la documentation du PERP Linxea assuré par le Crédit Mutuel Suravenir, nous n’avons pas trouvé meilleur PERP. En effet, le PERP Linxea est sans frais sur versement et son fonds euro offre une excellente performance depuis des années. De plus, c’est un PERP qui est souple et modulable, avec rente réversible à la personne désignée et rente modulable par paliers et option dépendance. Vous pouvez aussi faire une demande de rappel sur le site Linxea.

 

Le transfert du PERP.

C’est bon à savoir : le PERP est transférable. Alors si vous avez déjà un PERP (cela s’applique aussi au PREFON des fonctionnaires et au PER Entreprises ex-article 83), regardez bien ses caractéristiques et faites la comparaison. Ainsi, s’il s’avère moins bien que le meilleur PERP, vous pouvez procéder au transfert et vous serez largement gagnant sur la durée. Vous n’êtes pas condamné à rester sur un mauvais PERP ! Notez qu’il y a souvent des frais de transfert facturé par le perdant, mais qu’il sont généralement pris en charge par les meilleurs PERP.

Au pire, il n’y a aucune limite au nombre de PERP que vous pouvez détenir. Par conséquent, vous pouvez cesser d’alimenter votre mauvais PERP et en ouvrir un autre ailleurs, de meilleure qualité cette fois.


Le PERP permet donc de défiscaliser maintenant tout en épargnant pour obtenir une rente (imposée) pour la retraite. Finalement, ce peut être intéressant selon votre profil et en choisissant un bon PERP.

Ceci dit, est-ce le placement idéal pour préparer sa retraite ? Si vous êtes rebuté par le côté « placement tunnel » avec peu de cas de déblocages, vous pouvez aussi décider d’épargner sur une bonne assurance-vie. Certes sans défiscaliser, mais sur un produit plus souple (on peut récupérer son argent quand on veut), et sans payer d’impôts sur les sommes retirées après les 8 ans de votre assurance-vie.

Retour maintenant à la feuille de route vers la meilleure épargne, pour construire votre patrimoine dans le bon ordre !

Page suivante

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) – Dossier Complet 2019”

  • Avatar
    • Nicolas
  • Avatar
    • Nicolas