Statistiques sur l’épargne et recommandations

Performance des différentes classes d'actifs

D’abord, quelques statistiques bonnes à connaitre. Puis quelques recommandations.

Historique de performance et de volatilité des classes d’actifs.

Quelques statistiques à connaitre. Attention, rappel de la règle 4 : les performances passées ne préjugent pas des performances à venir.

Bon réflexe : calculer le taux de rentabilité interne (TRI) de son projet d’investissement pour le comparer à l’inflation (on doit gagner plus que l’inflation pour vraiment gagner), à un placement peu risqué (pour gagner une prime de risque bien méritée) et au taux du prêt s’il y a prêt pour financer l’investissement (pour gagner plus que le coût de l’emprunt). Exemple : si le TRI de mon projet d’investissement en Duflot est de 1,5%, est-ce que ça vaut le coup d’investir et d’emprunter à 2%, comparé à un placement non risqué (fonds € d’AV) rapportant 2,5% ?

Rentabilité et couple performance / volatilité des principales classes d’actifs Françaises entre 1995 et 2015.

Sur ces graphiques, on apprend que la période 1995-2015 a été particulièrement favorable aux foncières (SIIC), aux actions et à l’immobilier (en direct et SCPI). Excellente performance, qui s’accompagne d’une certaine volatilité comme on peut le constater dans le 2ème graphique, raison pour laquelle on recommande l’investissement en actions et en immobilier à long terme. Pas de surprise, les fonds euros et livrets sont peu volatils, mais peu rentables.

Source des graphiques : l’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF).
Foncières = SIIC et REITS.

Rendement des différentes classes d'actifs

Volatilité et rendement de différentes classes d'actifs

Rentabilité de 10 classes d’actifs mondiales depuis 2008.

Cette illustration présente la rentabilité des 10 principales classes d’actifs mondiales depuis 2008. Vous verrez que chaque année le classement est bouleversé : du plus rentable en haut au moins rentable en bas. Ainsi, vous comprendrez qu’il vaut mieux diversifier les actifs. On retrouve donc :

  • Cash = livrets ;
  • US Treasuries = bons du Trésor Américains ;
  • Global IG = obligations investment grade, émises par des emprunteurs qualifiés de solide par les agences de notation ;
  • Global HY = obligations high yield, c’est à dire à haut rendement car émises par des emprunteurs moins solides (notation inférieure à BBB- chez S&P) ;
  • REITS = l’équivalent de nos SIIC (immobilier coté) aux États-Unis ;
  • Gold = or ;
  • Commodities = matières premières ;
  • S&P 500 = indice boursier des 500 plus grandes entreprises Américaines ;
  • MSCI EAFE =indice boursier portant sur l’Europe, l’Océanie (Japon, Australie, Hong Kong, etc.) et Israël ;
  • MSCI EM = indice boursier des marchés émergents (24 pays dans le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, etc.)

Se situer : patrimoine brut et net moyen par ménage en 2015.

Ce tableau illustre le patrimoine des Français par décile : D9 étant le décile le plus aisé (top 10 %).

Patrimoine des ménages

Naturellement, on constate que les CSP + (catégories sociales supérieures) ont de plus gros patrimoines. Pareillement pour les plus de 60 ans, car le capital à tendance à se développer avec le temps. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, le taux de pauvreté des retraités est bas en France.

Impôt sur le revenu 2015.

Sur cette déclaration; nous avons tous les chiffres pour la France entière.
Pour chaque champ : nombre de foyers qui ont déclaré et pour quelle somme.

Quelle part des Français détient un patrimoine immobilier, financier et professionnel ?

En 2018, 61,6 % des Français ont un patrimoine immobilier, 88,7 % un patrimoine financier et 14,9 % un patrimoine professionnel. Au sein du patrimoine financier, les livrets sont les plus courants, suivis par l‘assurance-vie puis l’épargne logement. Notons que les valeurs mobilières (PEA et compte-titres ordinaire) et l’épargne salariale (PEE, PERCO, etc.) sont des actifs intéressants mais de moins en moins fréquents chez les Français.

La retraite par répartition : l’évolution du rapport retraités / actifs.

Sur ce document du Conseil d’Orientation des Retraites (COR) du 25 janvier 2017, les projections démographiques de l’INSEE sont très préoccupantes. En effet, le rapport retraités / actifs va continuer de se dégrader à vive allure : on va rapidement passer de 0,4 retraités pour un actif à 0,7 retraités par actif. Même le passage du pic des baby-boomers n’y fera rien, la retraite par répartition est condamnée dès 2040.  Sauf afflux massif d’immigrés productifs ou sauf si la natalité Française grimpe à plus de 3 enfants par femme, ce qui laisse peu d’espoir.

Ainsi, le système de retraite par répartition à la Française conçu par et pour les baby-boomers était valable pour eux (beaucoup d’actifs pour peu de retraités) mais est de plus en plus insoutenable. Sauf à doubler les cotisations sur les actifs (mais le niveau de cotisations est déjà élevé et le pouvoir d’achat des actifs est déjà inférieur à celui des retraités), ou sauf à baisser drastiquement les pensions (et ce n’est jamais le levier actionné par les politiques). Finalement, c’est une raison de plus pour s’occuper de son épargne et bien placer : nous devons être prévoyants et nous construire notre propre retraite par capitalisation.

10 biais psychologiques à connaître.

Un article très intéressant. La réussite en matière d’investissement impose de pouvoir surmonter ses propres faiblesses psychologiques – donc de savoir les identifier.

Sites recommandés.

  • Yomoni : l’épargne expliquée clairement en quelques fiches. Yomoni, c’est aussi et surtout une excellente assurance-vie en gestion pilotée, lisez donc notre avis complet sur Yomoni.
  • FranceTransactions : comparatif des super-livrets, des AV…
  • Morningstar : créer un portefeuille virtuel, comparer des fonds…
  • Epargnant3.0 : investissement passif en action (trackers).
  • Caisse des dépôts : service pour retrouver de l’argent en déshérence (compte oublié, héritage non réclamé…) auprès de la Caisse des Dépôts.
  • AMF : site de l’AMF, pour chercher les valeurs liquidatives des fonds.
  • Agence France Tresor : vous pourrez, entre autres, suivre le taux de l’OAT 10 ans.

Lectures et films recommandés.

Retrouvez notre sélection des meilleurs livres ici, dans notre article présentant les meilleurs livres sur l’investissement. Nous vous proposons également 2 articles plus spécialisés : les meilleurs livres sur l’investissement immobilier et les meilleurs livres pour investir en bourse.

  • Le revenu : magazine pour les épargnants déjà solides.
  • Le particulier : magazine pour les initiés.
  • Père riche, père pauvre (Robert T. Kiyosaki) : livre d’éducation financière, pour poser les bases et gagner le bon état d’esprit.
  • L’homme le plus riche de Babylone : livre pour apprendre l’épargne aux adolescents et jeunes adultes.
  • The Millionaire Next Door : « The incredible national bestseller that is changing people’s lives — and increasing their net worth! »
  • Le Capital au XXIe siècle : livre de l’économiste Thomas Piketty.
  • Les traders sont de vrais communistes : livre du trader pour compte propre Benoist Rousseau, que nous avons interviewé.
  • Épargnant 3.0 : découvrez le best-seller pour apprendre à investir via les trackers. Nous avons interviewé son auteur.
  • L’investissement immobilier locatif intelligent : concret et pratique, sans conteste le meilleur livre à lire avant de se lancer dans la vie de bailleur.
  • Le loup de Wall Street : film divertissant, avec Di Caprio.
  • The inside Job : film assez didactique sur la crise de 2008.
  • The Big Short : film sur la crise immo aux US en 2008, avec les pionniers qui ont shorté l’immo.
  • Margin Call : film sur la crise de 2008.
  • Too big to fail : film sur la crise des subprimes de 2008 et le sauvetage des banques.
  • Wall Street : film culte de 1987.
  • The outsider : film français sur l’affaire Jérôme Kerviel (Société Générale).

Nous vous avons transmis les bases. Vous avez les clés pour mieux comprendre les placements, vous pouvez maintenant attaquer le cœur du sujet et suivre les étapes de la feuille de route en page d’accueil pour mettre en pratique :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *