Le plan d’épargne en actions (PEA)

Plan d'épargne en actions

L’enveloppe fiscale idéale pour les actions françaises et européennes.

② Démarrer avec le PEA.

③ Le choix d’un courtier économique et adapté à vos besoins.

④ La fiscalité du PEA est très avantageuse.

⑤ Les dividendes peuvent être pleinement réinvestis.

⑥ Le PEA-PME.

Le plan d’épargne en actions (PEA) est une enveloppe fiscale très attractive permettant de loger une multitude de titres d’entreprises françaises et européennes. Le nombre de PEA est limité à 1 par personne majeure et contribuable (vous ne pouvez pas ouvrir de PEA si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents). L’ouverture du PEA est réservée aux personnes domiciliées fiscalement en France, alors n’attendez-pas une mutation professionnelle à l’étranger pour ouvrir un PEA.

Le plafond des versement est limité à 150 000 €, en revanche, le montant de l’encours n’est pas limité. Vous pouvez très bien avoir plusieurs millions d’euros sur votre PEA si vous réalisez d’importantes plus-values sur les titres détenus en portefeuille.

Le PEA est à privilégier (plutôt que le compte-titres ordinaire, alias CTO) pour loger tous les produits éligibles dans cette enveloppe. Ceci pour des raisons fiscales que nous présentons plus bas sur cette page.

Un PEA comporte 2 poches :

  • Un portefeuille actions, qui héberge les actions et les fonds (également appelé le « portif »).
  • Un compte en espèces. Il permet le transit des fonds à l’occasion des opérations d’achat ou de vente, le versement d’éventuels dividendes et le prélèvement des frais des ordres exécutés.

Ainsi, il est tout à fait possible de vendre vos positions sans pour autant fermer votre PEA.

Un grand choix de titres éligibles.

Le PEA permet de loger des actions françaises et européennes en direct, mais pas seulement. Vous pouvez aussi y loger des trackers mondiaux éligibles ainsi que des fonds comportant 75% minimum d’actions européennes.

La démarche d’investir sur les marchés peut paraître intimidante au premier abord mais une fois cette appréhension passée, il n’y a aucune difficulté.

Vous pouvez ouvrir un PEA avec un dépôt initial faible, admettons 100€, chez un bon courtier (broker). Par exemple Binck. Une fois le compte ouvert, vous découvrirez l’interface web du courtier. Vous pourrez alors visualiser les 100€ non investis dans la poche espèces du PEA.

Ensuite, vous investissez quand vous voulez en actions. Par exemple, vous souhaitez acheter un tracker World, comme le « EWLD ». À ce moment, vous aurez à comprendre comment passer un ordre d’achat. Le principe est simple, on vous l’explique étape par étape.

Comment passer un ordre ?

  • Sélectionnez l’action convoitée : taper le nom de l’action, ou le code ISIN du tracker, ou directement « EWLD » dans notre exemple.
  • Définissez le nombre de titres souhaités.
  • Fixez le prix d’achat, selon le type d’ordre que vous souhaitez. Soit vous pouvez acheter le cours proposé « au marché », votre ordre sera exécuté au meilleur prix proposé. Soit, vous pouvez proposer un prix plafond pour lequel vous êtes prêt à payer l’action, il s’agit alors d’un ordre « à cours limité » : si ce prix est inférieur à celui du carnet d’ordre, vous ne serez pas servi, il faudra que le cours baisse pour que votre demande rencontre une offre de vente inférieure ou égale à votre prix.

Assurez-vous bien que le nombre d’actions souhaitées multiplié par le prix unitaire de l’action ne soit pas supérieur aux liquidités dont vous disposez sur le compte espèces de votre PEA. En effet, vous devez avoir suffisamment de liquidités sur votre compte espèces pour que l’ordre soit exécuté et il faut généralement avoir en permanence 60 € de couverture minimum. Exemple : vous avez 500 € sur le compte espèces de votre PEA, alors vous pourrez passer un ordre de 440 € et il restera 60€ de couverture sur votre compte espèces.

Une fois l’ordre exécuté, vous verrez la ligne du tracker apparaître dans le portefeuille et sa valeur évoluer de jour en jour. Il ne vous reste plus qu’à alimenter la poche espèces du PEA au gré de vos possibilités et des opportunités pour renforcer vos investissements sur les marchés. Il faut investir progressivement, nous recommandons la méthode DCA.

La plupart des banques en ligne permettent d’ouvrir un PEA, mais sachez qu’il existe aussi des brokers spécialisés dans la gestion des PEA et des CTO offrant de meilleurs tarifs.

Les critères pour bien choisir votre broker :

  • Une interface simple, fonctionnelle et agréable.
  • L’accès aux marchés souhaités (US, monde, etc).
  • Pas de droits de garde ni frais d’inactivité.
  • Des frais de transaction raisonnables.

Aussi appelés frais de courtage, les frais de transaction sont les frais prélevés par votre broker quand votre ordre placé a été exécuté. Ils s’appliquent à l’achat et à la vente. Ils dépendent du montant de l’ordre, alors essayez de savoir quel sera le montant moyen de vos ordres. Plutôt 500 € ? 2 000 € ou 10 000 € ? Certains brokers sont mieux placés pour les ordres importants.

Nos courtiers préférés.

BOURSORAMA FORTUNEO BOURSE DIRECT BINCK Société Générale
Formule Découverte Optimum x x Sur internet (frais des ordres x3 en agence)
Dépôt minimum à l'ouverture NC 100 € 1 € 1 € NC
Frais d'inactivité Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit 13 € / an
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit 4,50 € + 0,30% / ligne / an (minimum 25 € par compte)
Frais pour un ordre < 500 € 1,99 € 1,95 € 0,99 € 2,50 € 0,55%
Ordre entre 500 € et 1 000 € 0,60% 3,90 € 1,90 € 2,50 € 0,55%
Ordre entre 1k€ et 2k€ 0,60% 3,90 € 2,90 € 5 € 0,55%
Ordre > 2k€ 0,60% 0,20% 3,80 € 5 € 0,55%
Ordre > 4 400 € 0,60% 0,20% 0,09% 5 € 0,55%
Ordre > 5k€ 0,60% 0,20% 0,09% 7,50 € 0,55%
Ordre > 7 500 € 0,60% 0,20% 0,09% 10 € 0,45%
Ordre à 10k€ 60 € 20 € 9 € 10 € 45 €
Ordre > 10k€ 0,60% 0,20% 0,09% 0,10% 0,45%
On aime La banque La banque et les 700 fonds 0% 500 fonds 0% 200 fonds 0% Le café servi en agence
Découvrez le PEA Boursorama Obtenez une prime de 80 € avec le parrainage Obtenez 20 ordres gratuits avec le parrainage Faites une demande de documentation BINCK ou souscrivez en ligne

Vous souhaitez ouvrir un compte chez un de ces courtiers ? Contactez-nous pour être parrainé ! Nous avons testé et approuvé ces courtiers, ils sont selon nous compétitifs et accessibles au grand public. Note de Nicolas : d’autres acteurs émergent (Degiro, Saxo…) mais ils ne nous semblent pas adaptés au grand public : pas de trackers chez Saxo, interfaces trop complexes, ou IFU non fourni (Imprimé Fiscal Unique envoyé par le courtier au client pour aider à la déclaration fiscale).

2 écoles.

  • École confort : si vous disposez d’une banque en ligne, vous pouvez y ouvrir un PEA. Les tarifs des banques en ligne (par exemple Boursorama et Fortuneo) sont très corrects, quoi qu’un peu plus chers que ceux des meilleurs courtiers en ligne. De cette façon, vous centralisez votre compte courant et vos produits d’épargne dans un même établissement.
  • École optimisation : vous cherchez à optimiser le coût des frais de passage d’ordre. Dans ce cas, le plus efficace est de s’orienter vers un broker spécialisé (Bourse Direct ou Binck). Les frais de passage d’ordres sont les plus compétitifs du marché. Pour en savoir plus, lisez notre comparatif Binck VS Bourse Direct ou notre avis complet sur Binck.

Économiser de l’argent en transférant son PEA vers un courtier plus compétitif.

N’hésitez-pas à comparer les coûts entre les différents courtiers. Si vous avez déjà un PEA ouvert, il est tout à fait possible de transférer son PEA vers une autre banque présentant des tarifs plus avantageux. Lors de ce transfert, le PEA conserve ses propriétés, en particulier son ancienneté. Généralement, la banque perdant la gestion du PEA facture des frais pour le transfert (référez-vous à la plaquette tarifaire de la banque). Ces frais de transfert sont parfois remboursés par la banque récupérant la gestion du PEA. Il faut entamer les démarches auprès de la banque gagnante, qui se chargera de faire le nécessaire auprès de la banque perdante.

Effet boule de neige garanti !

Avant toute chose, sachez que la fiscalité ne s’applique que si l’argent quitte l’enveloppe du PEA : en faisant un virement de sa poche espèces vers votre compte-courant par exemple. Avant cela il n’y a rien à déclarer aux impôts. Vous pouvez donc ré-investir 100% de vos plus-values et dividendes, d’où l’effet boule de neige.

Imposition douce à la sortie du PEA.

Date de retrait selon âge du PEA Impôt sur le revenu Prélèvements sociaux Impôt total
Entre 0 et 2 ans 22,5 % 17,2 % 39,7 %
Entre 2 et 5 ans 19 % 17,2 % 36,2 %
Plus de 5 ans 0 % 17,2 % 17,2 %

Information importante : tout retrait effectué avant les 8 ans du PEA entraîne la clôture du PEA. Après 8 ans, vous avez la possibilité de faire des retraits partiels mais après un 1er retrait il n’est plus possible de reverser de l’argent sur le PEA. D’où l’intérêt de prendre date au plus tôt sur le PEA, comme pour l’assurance-vie à ouvrir dès que possible ne serait-ce qu’avec 100 €.

Les prélèvements sociaux et impôts ne sont prélevés que sur les retraits. Tout au long de la vie du PEA, vous n’avez pas de dividendes à déclarer, l’imposition se fait à la sortie sur la plus-value : le PEA est une enveloppe.

Les PS sont distingués en fonction de la date de réalisation, il n’est donc pas nécessaire de fermer le PEA avant une hausse de PS. Il suffit de toiletter les lignes qui ne plaisent plus. Projet de loi de finances (PLF) 2018 : maintien de l’application des taux de PS historiques (plus bas) pour les PEA ouverts jusqu’à fin 2017.

Les dividendes sont-ils automatiquement réinvestis ou sont-ils versés dans le compte espèces du PEA ?

  • Pour les titres en direct : généralement les dividendes sont versés dans le compte espèces. Parfois, la société offre le choix de récupérer soit le dividende en liquide soit d’acheter le nombre de titres correspondants (le reliquat est versé en numéraire).
  • Pour les OPCVM et trackers : cela dépend, si l’OPCVM/tracker est capitalisant (C) ou distribuant (D).

Remarque 1 : c’est le même fonctionnement pour le CTO.

Remarque 2 : il faut détenir l’action la veille du détachement pour obtenir le dividende versé quelques jours plus tard, mais le cours de l’action baissera tout autant (principe des vases communicants). En PEA il n’y a pas d’incidence fiscale, mais en CTO il vaudra mieux éviter les dividendes (donc privilégier les fonds capitalisants) car ils sont imposés.

Remarque 3 : le dividende touché en PEA est pratique pour permettre à l’investisseur d’utiliser ce cash pour investir dans de nouvelles lignes, sans avoir à vendre une ligne pour ce faire. Également pratique pour le rentier : quand le PEA a plus de 8 ans, le rentier peut retirer de son PEA le cash de son compte espèces et le virer sur son compte courant pour consommer, sans que son PEA ne soit clôturé.

Le PEA-PME.

Vous pouvez également compléter vos moyens d’investir en Bourse en ouvrant le PEA-PME. Le PEA-PME est réservé aux PME européennes. Il permet d’avoir un plafond de versement supérieur : 75k€ sur PEA-PME, en plus des 150k€ sur PEA.

Astuce de Nicolas : vous pouvez ouvrir votre PEA chez Bourse Direct et votre PEA-PME chez Fortuneo (ou inversement), pour avoir 2 sélections de fonds 0% complémentaires.

Page suivante


Vous avez aimé cette page ?
Partagez-la sur les réseaux sociaux ou par e-mail !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *