La résidence secondaire

Coût d'une résidence secondaire

Vous êtes propriétaire ou locataire de votre résidence principale et vous souhaitez acheter une résidence secondaire pour les vacances ? Pourquoi pas, mais il y a des choses à savoir pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Investissement ou achat plaisir ?

Le vrai coût annuel.

Si vous empruntez, il faut tenir compte des frais de notaire, des intérêts du crédit, sans oublier les taxes foncières, taxes d’habitation et charges tous les ans. La taxe d’habitation des résidences secondaires peut être majorée jusqu’à 60%. Prévoyez également l’entretien et de menus travaux à hauteur de 0,5% voire 1% du prix du bien tous les ans.

Et si vous achetez cash, il faut tenir compte du coût d’opportunité, bien souvent ignoré.

Exemple : vous achetez un appartement à 200 k€. Nous partons de l’hypothèse que c’est un achat cash, sans emprunt. Vous allez en profiter, très bien. Mais vous perdez l’opportunité de placer ces 200k€, admettons à 3% par an, soit plus de 6k€ de revenus en « manque à gagner » par an. A cela s’ajoutent les dépenses courantes : frais d’entretien et les taxes locales. Environ 2k€ par an. C’est donc un coût d’environ 8k€ par an pour une résidence secondaire de 200k€. Le prix du plaisir, me direz-vous. Pourquoi pas, si vous en êtes conscient.

Arbitrage résidence secondaire / vacances.

Prenons du recul. Combien de semaines par an allez-vous passer dans votre résidence secondaire ? 4 semaines par an ? Pour 8k€ par an ? Est-ce que cela vaut le coup ? Ne profiteriez-vous pas davantage de cet argent si au lieu d’acheter cet appartement, vous placiez l’argent et partiez en vacances avec les intérêts et les dépenses économisées ? En étant libre d’aller où bon vous semble et sans avoir à gérer les factures, l’entretien, le ménage…

En revanche, si votre résidence secondaire est à moins de 2h de route et que vous en profitez régulièrement sans vous lasser, vous ou votre famille, et que l’entretien ne vous rebute pas, l’achat peut être pertinent.

C’est donc surtout une question de tempérament (vous êtes un voyageur ou vous souhaitez vous poser ?) et de fréquence (vous irez dans votre résidence secondaire 4 semaines par an ou 12 semaines ?)


L’achat d’une résidence secondaire est avant tout un achat plaisir, pas vraiment un investissement. Sauf si vous la louez une bonne partie de l’année, quand vous ne l’occupez pas (Airbnb, location saisonnière).

Si vous vous intéressez à l’investissement immobilier, comparez donc les différentes solutions qui s’offrent à vous.


Vous avez aimé cette page ?
Partagez-la sur les réseaux sociaux ou par e-mail !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *