Citéco, le musée de l’économie

Citéco

En tant que passionné de l’économie, j’ai été l’un des premiers à fouler le sol de Citéco, la Cité de l’économie à Paris. Il s’agit du premier musée dédié à l’économie en Europe ! Citéco a ouvert ses portes en juin 2019, dans un lieu chargé d’histoire : l’hôtel Gaillard à Paris, bâtiment du 19ème siècle classé Monument historique. C’est une belle découverte que je tiens à vous faire partager, car nous saluons l’initiative d’éduquer les Français à l’économie. Et contrairement à ce que l’on pourrait craindre (le sujet peut paraitre austère), ce musée ludique et dans un cadre magnifique est tout sauf ennuyeux ! Proche de la démarche de la cité des sciences : pédagogique, ludique et abordable de 7 à 77 ans.

Mieux comprendre l’économie.

Citéco et Avenue des investisseurs partagent le même projet. En effet, nous avons créé notre site début 2018 pour humblement apporter notre pierre à l’édifice et transmettre aux Français des notions économiques fondamentales et de bonnes pratiques sur la gestion de leurs finances personnelles. En essayant de vulgariser autant que possible, car la matière peut paraitre aride de prime abord.

Ainsi, éducation économique et financière se complètent. Et c’est aussi un enjeu pour l’État. Selon un sondage IFOP en 2017 « les connaissances des Français en matière économique », 54 % des Français ne se sentent pas à l’aise avec les questions économiques. Et seulement 6 % des Français ont répondu correctement à au moins 7 questions sur 9. Mais lueur d’espoir : 66 % des Français s’intéressent aux sujets économiques, alors Citéco devrait trouver son public ! Il y a donc un véritable enjeu d’éducation, pour que les Français comprennent mieux le monde qui les entoure. Et qu’ils puissent également prendre des décisions éclairées dans la vie de tous les jours en tant que citoyens, consommateurs et épargnants.

hôtel Gaillard
Crédit photo : Charlotte Donker

Citéco et l’hôtel Gaillard à Paris.

Pour visiter le musée de l’économie, rendez-vous dans le 17ème arrondissement à Paris, au 1 Place du Général Catroux. Par la même occasion, vous pourrez explorer un magnifique hôtel particulier construit en 1878, de style néo-renaissance : l’hôtel Gaillard. Véritable réplique de l’aile Ouest du château de Blois. Vous apprécierez certainement ce lieu chargé d’histoire, avec son monumental escalier d’honneur, ses boiseries, sa cheminée et son mobilier d’époque, sa décoration, la salle qui compte plus de 10 mètres de hauteur sous plafond, etc. Quelle ambiance ! Et les enfants pourront se croire dans l’univers d’Harry Potter !

Ce lieu est intimement lié à l’économie et à la finance. Ainsi, l’hôtel Gaillard fut d’abord l’hôtel particulier d’un riche banquier : Émile Gaillard, collectionneur d’objets d’art. Puis en 1923, l’hôtel se transforme en succursale de la Banque de France, avant sa nouvelle vie en 2019 en tant que Cité de l’économie. Sachez que le musée de l’économie est financé par la Banque de France, dans le cadre de sa mission d’éducation des Français à l’économie.

Citéco : pour quel public et à quel tarif ?

Durant ma visite, j’ai eu l’occasion de croiser des groupes de collégiens et d’étudiants, des jeunes actifs, des familles et des séniors. Clairement, le musée de l’économie est tout public et a la volonté d’éduquer tous les curieux « de 7 à 77 ans ». Ainsi, les supports pédagogiques sont multiples et intéresseront tout le monde : lectures, vidéos, expositions sous vitrine, jeux interactifs, parcours de médiation, etc. Et on peut aussi profiter des visites guidées pour être accompagné par un médiateur de Citéco et avoir réponse à toutes les questions.

Naturellement, ce musée parisien attirera plus facilement les Parisiens. Mais il a de quoi attirer tous les touristes Français et même les étrangers (traductions en Anglais et Espagnol).

Nous trouvons les tarifs raisonnables pour un musée de cette qualité. Comptez de 6 € pour les enfants à 12 € en plein tarif, avec une entrée gratuite pour les moins de 6 ans. Et la visite guidée en option pour seulement 2 € de plus. Il y a aussi des tarifs spéciaux : nocturne, atelier, happy hour et abonnement annuel.

Citéco - Échanges et besoins
Crédit photo : Charlotte Donker

Les expositions permanentes et temporaires du musée de l’économie.

L’exposition permanente vous fait déambuler dans un espace de plus de 2 000 m² et sur 3 niveaux. Et les expositions temporaires se concentrent dans un 4ème niveau de près de 500 m².

Citéco : l’exposition permanente.

La visite du musée de l’économie est bien rythmée, en 6 grands thèmes fondamentaux de l’économie :

  • Les échanges. Pourquoi échanger ? Quel rôle joue la monnaie ? Les hommes ont commencé par le troc local, puis les échanges de biens et services se sont de plus en plus développés à travers le monde.
  • Les acteurs : les interactions entre les ménages, banques, États, entreprises. Jouez le rôle d’un banquier, initiez-vous au développement et à la gestion d’une entreprise, etc.
  • Les marchés. Le jeu de l’offre et de la demande. Le marché du travail, le marché immobilier, le marché financier, etc. Les enfants peuvent participer à l’atelier « expérimenter une salle de marché ».
  • Les instabilités : les crises, quand l’activité économique se retourne. Éclatement de bulles spéculatives, récession, chômage, etc. Mettez-vous dans la peau de la Banque Centrale Européenne (BCE) et tentez de mettre fin à une crise. Présentation de 4 crises en film : hyperinflation en Allemagne en 1923, crise mondiale en 1930, choc pétrolier de 1973 et crise des subprimes de 2007. À ce sujet, nous vous invitons à lire notre article pour éviter les arnaques dans l’investissement.
  • Les régulations. De quels moyens disposent les États pour réguler ? Politique budgétaire, politique fiscale, etc. Jouez à un jeu de rôle (de 4 à 9 joueurs) dans la « salle du Conseil » autour d’une grande table pour négocier un accord international sur le climat ! Autres travaux pratiques : financez les retraites en jouant sur plusieurs variables (le système de retraite par répartition est condamné ?), ou encore maitrisez l’inflation en tant que BCE.
  • Les trésors. Des objets à découvrir au sous-sol, dans la salle des coffres de l’ancienne banque. Ainsi, découvrez des vestiges de l’antiquité (le drachme et la rouelle Gauloise par exemple), des collections de pièces (l’écu d’or de Saint Louis frappé en 1266 ou encore le 1er franc de 1360 créé pour payer la rançon du roi Jean le Bon prisonnier des Anglais), de billets (on peut s’amuser à créer son propre billet) et même un lingot d’or (sans compter la fausse barre d’or de 12,5 kg). Le rêve des numismates. Mais pas de bitcoin !
Citéco - Revenus et pouvoir d'achat
Crédit photo : Charlotte Donker

Les expositions temporaires et l’activité évènementielle de Citéco.

Côté événementiel, la programmation de Citéco est riche également. Que ce soit par le biais des nocturnes, des conférences ou des expositions temporaires. Ainsi, on peut retourner à Citéco fréquemment, il y aura toujours des nouveautés. Par exemple fin 2019 (voir la programmation de Citéco) :

  • Exposition temporaire « nés quelque part ». Les visiteurs incarnent un personnage cherchant à développer l’économie de son territoire. Avec des contraintes telles qu’une crise démographique, un faible accès aux ressources, l’éloignement géographique, etc. Il s’agit d’un jeu de rôle, avec un choix de 21 personnages du Cambodge, Colombie, Niger, Cameroun, etc. Une exposition qui ouvre l’esprit et sensibilise au développement durable !
  • Nocturnes le premier jeudi de chaque mois jusqu’à 22 heures. Au programme : « de World of Warcraft à Fortnite, l’économie dans les mondes virtuels ». Ou encore « dans quels placards se cache l’éco ? À la découverte de l’économie domestique » sous forme de spectacle de théâtre interactif.
  • Conférences un samedi par mois animées par des experts (journalistes économiques, maîtres de conférences, économistes, chercheurs, etc.), dans l’auditorium de Citéco. Au programme : portrait-robot de l’économie circulaire, économie de la sobriété, banques coopératives et micro-crédit, etc.

Vous l’aurez compris, nous apprécions beaucoup la démarche du musée et espérons vous avoir donné envie d’aller le visiter, seul ou en famille. Idéal pour l’éducation des enfants, mais aussi des adultes. Évidemment, ce n’est pas en 2 heures de visite que l’on va devenir incollables sur l’économie. Mais on passe un moment agréable à Citéco : c’est un musée « sexy », on y apprend beaucoup de choses à tout âge et on peut sortir de là avec une autre vision de l’économie et une meilleure compréhension du monde. Pari réussi ! Si vous appréciez notre site, vous adorerez le musée.

Page suivante

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *