Choisir les meilleurs placements pour son épargne et bien investir

Avis MiiMOSA : crowdfunding dans l’agriculture

Avis Miimosa

Le crowdfunding, aussi connu sous le nom de financement participatif, intéresse de nombreux épargnants qui cherchent du sens dans leurs placements. Comme son nom l’indique, il s’agit de s’unir pour financer ensemble un projet. D’une part, le crowdfunding permet de soutenir un projet qui nous tient à coeur : dans les énergies renouvelables avec Lendopolis, dans l’immobilier avec Homunity, ou encore dans l’agriculture avec MiiMOSA (objet du présent article). D’autre part, le crowdfunding permet aux épargnants d’obtenir une rémunération en prêtant au projet de leur choix : des intérêts annuels entre 2 % et 10 % selon le projet choisi. Dans cet article, nous allons développer le sujet du crowdfunding dans l’agriculture et donner notre avis sur la plateforme MiiMOSA, leader de ce marché.

SOMMAIRE

Le crowdfunding dans l’agriculture

Le monde agricole est aujourd’hui en pleine transformation. On tend vers plus d’agriculture bio et de commercialisation locale. Pour accompagner ce mouvement, il y a les banques, mais également de nouveaux acteurs qui apportent le financement nécessaire. Ainsi, des plateformes de crowdfunding (comme MiiMOSA que nous présenterons ensuite) offrent maintenant la possibilité de faire des dons ou des prêts à des « porteurs de projets » agricoles. Elles permettent à tous (consommateurs, citoyens, épargnants) de contribuer au développement de l’agriculture en finançant les projets portés par les agriculteurs. Il s’agit d’un investissement socialement responsable (ISR), expression souvent galvaudée mais bien méritée ici.

Les projets agricoles financés

Les plateformes de crowdfunding agricole accompagnent une grande diversité de projets : des petites ou moyennes exploitations diversifiées (ou souhaitant s’orienter vers la diversification), des installations agricoles généralement à rayonnement local, des éleveurs, des apiculteurs, etc. De plus, on peut aussi soutenir des entrepreneurs souhaitant se lancer dans la vente en direct, le commerce en vrac, le recyclage, le développement durable, l’agritourisme, etc.

En pratique, les plateformes de crowdfunding jouent les intermédiaires entre les agriculteurs qui demandent un financement pour un projet, et les épargnants qui souhaitent prêter au projet. MiiMOSA est le leader du crowdfunding sur le secteur agricole. À ce jour (21/07/2020), plus de 3 000 projets d’agriculture et d’alimentation durable ont vu le jour grâce au crowdfunding sur MiiMOSA, récoltant près de 30 millions d’euros sur cette plateforme.

Les points forts et points faibles du crowdfunding agricole

L’objectif du crowdfunding agricole est noble : financer des projets agricoles, à forte utilité sociale. Ceci dit, cela reste un investissement qui doit être analysé comme tel. Pour chaque investissement, il faut avoir conscience des avantages et inconvénients.

Les avantages du crowdfunding agricole

Les principaux avantages du crowdfunding agricole :

  • le choix des projets qui nous tiennent à cœur : l’épargnant peut préférer financer un projet d’élevage, d’apiculture, d’horticulture, environnemental, etc. Dans sa région ou dans la région de son choix.
  • l’accessibilité : le ticket d’entrée (investissement minimum) est très accessible, puisque l’on peut investir à partir de 50 € par projet. Et sans frais.
  • la diversification : vu le grand choix de projets sur la plateforme de crowdfunding et le faible ticket d’entrée, il est facile de prêter à plusieurs projets pour diversifier. Ne pas mettre tous les œufs dans le même panier !
  • le rendement : entre 2 % et 6 % d’intérêts annuels, selon le projet choisi. Et 50 € offerts pour tout premier investissement de 200 € minimum via la plateforme MiiMOSA (en précisant notre code parrain AVENUE50).
MiiMOSA parrainage

Les inconvénients du crowdfunding agricole

Pour chaque investissement, il y a nécessairement des inconvénients (contrepartie de la rémunération). Dans le cas du crowdfunding agricole on peut citer :

  • la liquidité : une fois que l’argent est prêté, vous ne pouvez pas le récupérer du jour au lendemain comme sur un livret. Car vos fonds seront utilisés par l’agriculteur et remboursés avec intérêts selon le contrat de prêt. Généralement, il faut compter de 12 mois à 60 mois selon le projet.
  • le risque de défaut : l’épargnant prête à un agriculteur qui a besoin de financer un projet. Que se passe-t-il si ce dernier rencontre des difficultés économiques et ne peut pas rembourser ? Le risque pour l’épargnant est de subir un défaut de paiement de tout ou partie du capital prêté. Ceci dit, les statistiques font état de 0 défaut pour l’instant sur la plateforme MiiMOSA, notamment car les projets sont contrôlés avant d’être présentés aux épargnants.

C’est pourquoi les rendements sont différents selon les projets, car la contrainte de liquidité et le risque de défaut ne sont pas les mêmes. Par exemple, un prêt courte durée pour une grosse exploitation avec de l’ancienneté et des comptes solides sera moins rémunéré qu’un prêt longue durée pour une petite exploitation plus jeune dans le métier. À une autre échelle, la France et l’Allemagne empruntent à des taux d’intérêt plus bas que l’Italie ou la Grèce par exemple.

Avis de Nicolas : Nous apprécions cet investissement utile socialement et le couple rendement/risque est correct. Ceci dit, il ne faut pas oublier que le risque de défaut de paiement de la part de « petites exploitations » n’est pas nul. Donc même si les statistiques sont bonnes et encourageantes, il vaut mieux diversifier sur plusieurs projets et ne pas investir plus de 10 % de son patrimoine en crowdfunding selon nous. Cela vaut aussi pour le crowdfunding immobilier et le crowdfunding dans les énergies renouvelables.

Notre avis sur MiiMOSA, leader du crowdfunding agricole

MiiMOSA est une société créée début 2015 par Florian Breton. Il s’agit de la 1ère plateforme de financement participatif exclusivement dédiée à l’agriculture et à l’alimentation. Au-delà d’offrir une alternative à la finance traditionnelle, MiiMOSA est aussi un lieu d’échange, de partage et de solidarité entre une communauté d’épargnants contributeurs et les agriculteurs porteurs de projet .

Elle permet aux épargnants de devenir acteurs de leur alimentation et de participer au développement du tissu économique local et national. À ce jour, MiiMOSA compte plus de 220 000 membres qui contribuent régulièrement aux projets, pour une agriculture plus durable.

Donner ou prêter à des projets agricoles via la plateforme MiiMOSA

MiiMOSA propose aux épargnants 2 types d’investissement en crowdfunding : 

  • le don avec contreparties depuis 2015 : pour donner en échange de produits, séjours ou expériences. Par exemple, on peut donner 20 € à un apiculteur en échange de pots de miel, ou 200 € en échange d’un séjour sur place.
  • le prêt rémunéré (crowdlending) depuis 2018 : pour prêter en bénéficiant d’intérêts pouvant aller jusqu’à 6 % par an. C’est l’objet de notre article.

En pratique, le site MiiMOSA permet de filtrer les projets selon ces 2 types de crowdfunding (don avec contrepartie ou prêt rémunéré).

MiiMOSA est fiable ?

Règlementairement, MiiMOSA (Immatriculation ORIAS n°17003251) est à la fois :

  • Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) sous le contrôle de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) ;
  • Conseiller en Investissement Participatif (CIP) sous le contrôle de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Jusqu’à présent (21/07/2020), le taux de succès sur MiiMOSA est de 100 %, avec 0 % de défaut et un taux de retard supérieur à 60 jours qui s’élève à 2,61%.

Avis de Nicolas : MiiMOSA remplit ses obligations légales, est bien agrémenté et informe bien les clients des risques de liquidité et de défaut de l’investissement en crowdfunding. C’est la base. Et en pratique, pour limiter le risque de défaut de paiement de la part des porteurs de projet, MiiMOSA se montre rigoureux pour sélectionner les projets à présenter aux épargnants (nous en parlons ensuite).

Notre avis sur les projets sur la plateforme MiiMOSA

Sur MiiMOSA, on peut retrouver plus de 100 projets chaque mois. En pratique, on peut filtrer pour choisir les projets qui nous intéressent :

  • don avec contrepartie ou prêt rémunéré ;
  • la région ;
  • projets populaires, récents ou bientôt terminés ;
  • le secteur agricole.
Projets MiiMOSA

Les projets sont financés en moyenne en 1 mois, car il y a maintenant de nombreux épargnants sur la plateforme.

Le processus de sélection des projets

Chaque projet est présenté au comité d’investissement, composé des membres de la Direction de MiiMOSA. Ce comité sélectionne les projets en fonction de plusieurs critères :

  • Analyse du management et la gouvernance de la société : entretiens avec les dirigeants et analyse juridique de la société qui emprunte. Plus particulièrement, le parcours professionnel du dirigeant et sa stratégie sont étudiés.
  • Analyse de la structure financière et sa rentabilité : étude de l’historique des comptes de la société. Sur la base de ses 3 dernières liasses fiscales (bilan et compte de résultat) et de son business plan.
  • Analyse du marché et vérification de la faisabilité du projet : il y a des experts MiiMOSA spécialisés dans chaque secteur (horticulture, élevage, etc.) Les équipes se forment et s’informent régulièrement sur les évolutions des différentes filières afin de bien juger de la faisabilité des projets.

Ensuite, après ces multiples analyses, le comité d’investissement valide ou non le projet et sa mise en ligne. Si le projet est validé, il reçoit une note (A, B, C ou I) en fonction du résultat des analyses.

Note de Nicolas : les projets sont ensuite rémunérés différemment, au cas par cas. Car le taux d’intérêt proposé aux épargnants varie selon la note attribuée au projet (profil de risque) et la durée de l’investissement. Cela peut varier entre 2 % et 6 %. Par exemple, un projet noté A et pour un prêt de 12 mois seulement pourra être rémunéré 2 ou 3 %. Alors qu’un projet noté C et pour un prêt de 48 mois sera plutôt rémunéré autour de 5 ou 6 %. C’est ce qu’on appelle le « couple rendement-risque ». Ainsi, on peut diversifier ses investissements sur plusieurs projets pour différentes échéances et couples rendement-risque. Les épargnants plus offensifs opteront pour du haut rendement et les épargnants plus défensifs préféreront les projets au rendement autour de 3 %.

Notre avis sur les frais de MiiMOSA

Tout est transparent au niveau des frais : 0 frais pour les épargnants ! En effet, tout est gratuit : inscription sur le site MiiMOSA, financement d’un projet, retrait.

MiiMOSA se rémunère seulement auprès des porteurs de projet. Car il y a des frais d’études et d’intermédiation, à hauteur de 4 % du montant emprunté par le porteur de projet.

Notre avis sur le service client et l’espace client MiiMOSA

Nous trouvons l’espace client MiiMOSA bien conçu et clair :

Miimosa

Tout est faisable en ligne facilement, mais si besoin on peut aussi contacter le service client. Nous avons joint à plusieurs reprises le service client pour éclaircir certains points. Le service client est joignable facilement par téléphone (01 42 70 93 20) ou par mail à l’adresse suivante : investisseurs@miimosa.com

Dans notre espace client, on dispose d’un tableau de bord pour consulter son portefeuille de projets soutenus. Et on a un échéancier par projet. Ainsi, on sait quels remboursements nous allons recevoir et quand. Et à chaque remboursement, on est prévenu par mail.

Par ailleurs, la rubrique fiscalité permet d’obtenir l’Imprimé Fiscal Unique (IFU). Utile pour contrôler les chiffres qui seront reportés sur la déclaration d’impôt sur le revenu. En effet, il y a prélèvement de 30 % (flat tax) sur les intérêts reçus.

Financer un projet, ajouter des fonds dans son compte client ou retirer des fonds

En pratique, on peut financer un projet directement sur la page du projet, par carte bancaire. Ou alors on peut alimenter son compte MiiMOSA par carte bancaire ou virement (« ajouter des fonds »), pour ensuite investir sur les projets qui nous intéressent.

Une fois que le projet est financé, les remboursements (capital + intérêts) sont versés tous les mois (le 15 du mois) sur notre espace client MiiMOSA. Donc il s’agit d’un prêt classique (amortissable) et non d’un prêt in fine. Notez que sur Lendopolis (à titre de comparaison avec une autre plateforme de crowdfunding) il s’agit d’un prêt in fine : les intérêts sont versés tous les ans et le capital est remboursé à la fin du prêt.

Ensuite, on peut retirer sans frais l’argent de son espace client, par virement vers son compte courant. Ou garder cet argent sur son espace client (compte MiiMOSA) pour de futurs investissements.

Et si le projet soutenu n’est pas financé ? Généralement les projets sont financés en 1 mois. Mais si un projet ne rencontre pas l’intérêt des épargnants (si le financement n’est pas bouclé), les épargnants qui avaient contribué sont aussitôt remboursés sans frais.

MiiMOSA parrainage

Combien cela rapporte ? Cas pratique d’un investissement chez MiiMOSA

Pas à pas, voyons comment investir sur MiiMOSA et combien cela rapporte. Admettons que l’on souhaite investir 1 000 € sur un projet, par exemple pour un portefeuille de 10 000 € consacré au crowdfunding (on pourra diversifier sur plusieurs projets).

Le choix du projet

Comme expliqué, il y a des dizaines de projets sur MiiMOSA. Heureusement, on peut filtrer pour n’afficher que les prêts rémunérés, dans telle ou telle catégorie (élevage, horticulture, etc.) et telle ou telle région.

Projets

Ensuite, en cliquant sur un projet, on obtient toutes les informations utiles pour se décider :

  • explications du projet par l’agriculteur,
  • commentaires de la communauté MiiMOSA,
  • documents,
  • informations financières (montant minimum, taux d’intérêt, durée du prêt, échéances mensuelles ou non, etc.)
  • mail et téléphone du conseiller MiiMOSA.

Note de Nicolas : Pour obtenir certaines informations et les documents, il est nécessaire de s’inscrire. Pour rappel, MiiMOSA offre 50 € aux épargnants qui s’inscrivent avec notre code parrain AVENUE50 et pour un premier investissement de 200 € minimum.

MiiMOSA parrainage

Prêter sur MiiMOSA, quel rendement ?

Admettons que l’on ait choisit ce projet de transition de production laitière. Il est rémunéré 3,85 % sur 60 mois. Selon les projets, le rendement peut aller jusqu’à 6 %.

Quand on a choisi le projet que l’on souhaite financer, il suffit de cliquer sur le bouton jaune « Prêter » (il faut être inscrit pour accéder à la suite, comme expliqué précédemment).

Exemple projet Miimosa

Ensuite, on saisit le montant que l’on souhaite investir et MiiMOSA calcule immédiatement les intérêts que l’on percevra. Par exemple, pour 1 000 € investis dans ce projet, nous obtiendrons 100,93 € d’intérêts sur la période de 60 mois. Sachant que le remboursement est mensuel, tous les mois on obtient remboursement d’une partie du capital prêté + intérêts.

Note de Nicolas : Techniquement, on reçoit chaque mois la même mensualité. Donc la même somme mais avec peu de capital et beaucoup d’intérêts en début de prêt, et progressivement plus de capital et moins d’intérêts. Car il s’agit d’un crédit amortissable donc le capital restant dû diminue au fil du temps. Comme la plupart des crédits immobiliers, mais cette fois la banque c’est vous !

Projet Miimosa montant

Puis il faut renseigner ses informations personnelles :

Projet Miimosa information

Enfin, il faut renseigner ses informations bancaires pour réaliser l’investissement. C’est à cette étape que vous pouvez saisir notre « code promo » ou code de parrainage. Pour rappel : 50 € offerts pour tout premier investissement de 200 € minimum via la plateforme MiiMOSA (en précisant notre code parrain AVENUE50).

Projet Miimosa paiement

Continuer d’investir ou retirer l’argent ?

Généralement un projet est entièrement financé en 1 mois, par des dizaines d’épargnants. Quand le projet est financé, on reçoit le remboursement le 15 du mois sur notre espace client MiiMOSA.

Comme expliqué précédemment (dans notre avis sur l’espace client), on peut ensuite virer les fonds vers son compte bancaire personnel, quand on veut et sans frais. Ou on peut réinvestir sur d’autres projets.

Avis de Nicolas : Selon nous, il est préférable de diversifier sur une dizaine de projets pour ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier (expression agricole fort à propos !) Ainsi, on peut diversifier sur différents secteurs (élevage, apiculture, épicerie, viticulture, etc.), différents rendements, différentes maturités (prêts généralement entre 2 ans et 5 ans).

La fiscalité : quelle imposition pour le crowdfunding ?

Nous percevons des intérêts nets de taxes. Par exemple, pour 100 € d’intérêts bruts, MiiMOSA verse 70 € sur notre compte client. Car il y a une retenue à la source de 30 % correspondant à la flat tax. C’est à dire un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 17,2 % de prélèvements sociaux + 12,8 % d’impôt sur le revenu.

Au moment de la déclaration d’impôt sur le revenu, il suffit de contrôler les chiffres pré-remplis dans la déclaration, grâce à l’IFU fourni par MiiMOSA. Et à ce moment là, il est possible de choisir l’option d’imposition au barème progressif, option intéressante pour les contribuables en tranche 0 % ou 11 %. Dans ce cas, il y aura régularisation par rapport aux 30 % prélevés à la source.

Note de Nicolas : les Français non-résidents et les sociétés imposées à l’impôt sur les sociétés (IS) peuvent aussi investir en crowdfunding sur la plateforme MiiMOSA. Et pour ces cas, les intérêts sont perçus bruts de taxes.

Notre avis sur le crowdfunding via MiiMOSA : bilan

Finalement, le crowdfunding agricole permet de concilier investissement utile (pour accompagner la transition écologique et l’alimentation durable notamment) et investissement rentable (de 2 % à 6 % selon les projets). À notre avis, MiiMOSA est une plateforme fiable et qui sélectionne rigoureusement les nombreux projets présentés aux épargnants. Avec un espace client clair et fonctionnel et un service client disponible et efficace.

Ceci dit, le risque de défaut de paiement de la part d’un porteur de projet (petites exploitations agricoles généralement) n’est pas nul. Alors il est toujours plus sage de diversifier sur plusieurs projets agricoles. Et en restant dans le crowdfunding, on peut également diversifier sur d’autres secteurs : dans des projets immobiliers et des projets dans les énergies renouvelables. Dans tous les cas, l’investissement en crowdfunding doit représenter une part raisonnable d’un patrimoine (allocation patrimoniale).

Si vous souhaitez vous inscrire sur MiiMOSA, vous bénéficierez d’une prime de 50 € en passant par Avenue des investisseurs. Pour un premier investissement de 200 € minimum, en utilisant notre code AVENUE50 :

MiiMOSA parrainage
Page suivante

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *