Choisir les meilleurs placements pour son épargne et bien investir

Trade Republic : avis sur le courtier actions/ETF à frais réduit

Avis Trade Republic

Après avoir conquis le marché allemand (plus d’un million de clients), le courtier en bourse Trade Republic débarque sur le marché français avec une offre tarifaire que l’on peut qualifier de très compétitive. Pour se démarquer des autres courtiers en actions, Trade Republic arrive avec une proposition forte : la possibilité d’investir en bourse avec 1 € de frais par ordre et des investissements programmés gratuits (voir conditions sur le site) !

Que se cache-t-il derrière cet effet d’annonce ? Quel est le périmètre des services proposés par ce courtier ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients, ses tarifs, etc. ? On vous donne notre avis complet sur Trade Republic.

SOMMAIRE

La société Trade Republic

Créé en 2015, Trade Republic est un courtier en bourse basé en Allemagne. La société est supervisée par la Banque centrale allemande (Bundesbank) et la BaFin (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht pour les germanophones).

Rassurons d’emblée les lecteurs potentiellement intéressés par les services de Trade Republic : les clients bénéficient de la garantie des dépôts jusqu’à 100 000 euros. Comme en France. En pratique, les dépôts sont placés dans la banque Solarisbank AG (une plateforme du type Banking-as-a-Service fondée en 2016).

Note de Nicolas : la BaFin est une autorité fédérale de supervision financière et c’est l’équivalent allemand de l’AMF (autorité des marchés financiers) en France. Bref, Trade Republic est un courtier bien réglementé, c’est le minimum requis pour figurer sur notre site.

Ouvrir un compte Trade Republic

Quelles enveloppes accessibles sur Trade Republic et quels produits financiers disponibles ? Notre analyse et notre avis.

Qui peut ouvrir un compte ?

Les services de Trade Republic sont accessibles aux personnes de plus de 18 ans. De plus, il faut être résident fiscal en France et détenir un compte bancaire et un téléphone mobile.

Quelques restrictions :

  • si vous résidez en Belgique, il n’est pour le moment pas possible d’ouvrir un compte Trade Republic ;
  • leurs services ne sont pas accessibles aux US person (ce qui est malheureusement classique, les banques françaises sont très réticentes à traiter avec les US person) ;
  • impossible d’ouvrir un compte joint ;
  • les personnes morales (sociétés) ne peuvent pas ouvrir de compte-titres Trade Republic (contrairement à d’autres courtiers en ligne).

La souscription se fait directement depuis l’application mobile qu’il convient donc d’installer sur son smartphone (1ère étape).

Tester Trade Republic

L’ouverture du compte est gratuite, vous pouvez donc tester les services Trade Republic sans engagement.

Un CTO mais pas de PEA pour le moment

Trade Republic est un courtier en bourse. De manière générale, pour investir en bourse (notre dossier complet), il existe 3 enveloppes différentes : PEA, CTO et PEA-PME. Mais pour le moment, Trade Republic ne propose que le compte-titres ordinaire (CTO).

Le CTO est l’outil le plus souple pour investir en actions sans restrictions, mais le PEA est plus intéressant fiscalement. Voir notre article sur le fonctionnement et le choix du meilleur CTO.

Avis de Nicolas : Trade Republic ne propose pas de plan d’épargne en actions (PEA), mais espérons que ce service arrive prochainement. En effet, le PEA est l’enveloppe de référence pour investir en bourse, car il bénéficie d’une fiscalité imbattable pour développer la poche actions de son patrimoine (voir notre article sur le fonctionnement et le choix du meilleur PEA). Pour l’instant, on devra se contenter du CTO.

Les supports accessibles : actions et ETF

Trade Republic permet d’investir sur 7 500 actions et 1 000 ETF dans le monde. S’agissant du marché actions français, Trade Republic donne accès à 550 actions (soit une sélection plus large que celle de l’indice SBF 120, mais très loin de comporter l’ensemble des valeurs de la cote française).

Cette restriction quant au nombre d’actions accessibles tient au fait que les ordres sont exécutés sur la plateforme LS Exchange à Hambourg, laquelle ne liste pas de façon exhaustive toutes les valeurs françaises. Qu’on se le dise, Trade Republic est adapté aux épargnants souhaitant investir sur des grosses capitalisations dans le monde, ainsi que des ETF.

Les ETF (aussi appelés trackers) sont des fonds très en vogue pour investir en actions. En pratique, ces fonds répliquent la performance d’indices boursiers (raison pour laquelle on parle aussi de fonds indiciels) comme le CAC 40 ou le Nasdaq. Avec des frais de gestion très réduits comparativement aux frais appliqués par les fonds classiques. Si vous souhaitez en savoir plus sur les ETF, lisez notre article dédié aux fonds indiciels et trackers.

Avis de Nicolas : Trade Republic ne conviendra pas aux investisseurs souhaitant se positionner sur des small caps. Et pour investir sur le marché français, il vaudra mieux ouvrir un PEA (notre article). Par ailleurs, le marché obligataire et les cryptomonnaies ne sont pas accessibles.

Les types d’ordres

Pour ce qui est des types d’ordres, la plateforme permet de passer des ordres au marché, à cours limité, avec stop et seuil de déclenchement. Des options que l’on retrouve chez la plupart des concurrents.

Notez qu’il est possible d’acheter des fractions d’actions ou d’ETF, ce qui ravira les épargnants souhaitant investir un compte rond chaque mois. Par exemple 100, 200 ou 300 euros. C’est ce que Trade Republic appelle le « plan d’investissement programmé » et cela concerne 2 500 actions et 1 000 ETF.

Note de Nicolas : acheter des fractions d’actions est pratique. Mais le revers de la médaille, c’est que l’on n’est pas propriétaire des titres, contrairement à l’actionnaire classique !

Les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies connaissent un fort engouement. Nul ne sait ce qu’elles adviendront d’ici quelques années (to the moon ou to the ground ?) Toujours est-il que de nombreux épargnants, constatant la hausse spectaculaire de la valeur de ces monnaies d’un nouveau genre, souhaitent s’exposer à cette classe d’actif. Avec l’espoir de gains importants, et la volonté de ne pas rater une opportunité.

En Allemagne, Trade Republic a récemment élargi ses services en permettant à ses clients d’investir dans les cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum, Litecoin et Bitcoin Cash). Pour le moment, ce service n’est pas disponible en France.

Note de Ludovic : rappelons qu’en investissant sur les cryptomonnaies, le risque de perte en capital est très fort. En effet, ces actifs ont des volatilités très fortes, bien davantage que les marchés actions.

Frais d’achat des actions et ETF : des tarifs attractifs

Les tarifs constituent LE point fort de Trade Republic.

L’ouverture de compte est gratuite, et il n’y a pas de droits de garde. Sur ces 2 points, Trade Republic ne se distingue pas des meilleurs courtiers en bourse établis en France, lesquels ne facturent pas non plus de droits de garde ni de frais d’ouverture.

Trade Republic se distingue par ses frais de transaction très faibles. Puisque l’on peut passer des ordres facturés au prix unique de 1 € dès 10 € d’investissement sur 8 500 actions et 1 000 ETF dans le monde. Par exemple, que l’on investisse sur 100 € d’actions Axa ou 5 000 € d’actions Tesla, les frais seront de 1 €. Par ailleurs, il est possible de mettre en place gratuitement un plan d’investissement programmé sur ces supports (découvrir ici).

Avis de Nicolas : Trade Republic frappe fort au niveau des frais. Politique tarifaire très lisible : 1 € de frais quel que soit le montant de l’ordre et la place de marché, c’est simple et clair. Et frais très compétitifs (seulement challengé par Degiro pour investir sur les Bourses américaines) : notre comparatif des meilleurs CTO.

DEGIRO BOURSE DIRECT BforBANK FORTUNEO BOURSORAMA
Dépôt minimum à l'ouverture 0,01 € 1 € 1 000 € NC NC
Frais d'inactivité Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam (Euronext) 0,04 % Idem PEA Idem PEA Idem PEA Idem PEA
Autres Bourses d'Europe (Londres, Francfort...) : frais par ordre 4 € + 0,04 % 0,15 %
(minimum 15 €)
18 €
+ 0,23 % sur la part de l’ordre supérieure à 7700 €
+ frais de correspondants
0,20 % (minimum 20 €)
+ 30 €
0,45 %
(minimum 32,90 €)
Bourses Américaines : frais par ordre 0,50 € + 0,004 $ par action 8,50 € jusque 10 000 €
(0,09% au delà)
18 €
+ 0,23 % sur la part de l’ordre supérieure à 7700 €
+ frais de correspondants (0,07 % avec un minimum de 7 $)
9,50 € jusque 10 000 € (0,12% au delà)
=>Condition : choisir la formule "trader actif" (sinon plus de 50 € l'ordre en formule "Optimum")
0,12 %
(minimum 23,90 €)
Classement
Sources Consultez les tarifs DEGIRO Consultez les tarifs Bourse Direct Consultez les tarifs BforBANK Consultez les tarifs Fortuneo Consultez les tarifs Boursorama
Découvrez l'offre DEGIRO : jusqu'à 50 € de frais de courtage offerts Découvrez le CTO Bourse Direct Découvrez l'offre BforBANK Découvrez le CTO Fortuneo et profitez des 100 ordres offerts Découvrez le CTO Boursorama

L’interface

Avantage pour les uns (notamment les digital natives), inconvénient pour les autres, Trade Republic a tout misé sur le mobile. En effet, l’application n’est disponible que sur smartphone, compatible avec iOS et Android. Notez que l’application est également accessible via une tablette.

En pratique, c’est simple et fluide, on peut investir en 3 clics sur l’application : choix de l’action à acheter ou vendre, puis la quantité, et enfin l’ordre est placé.

Sauf cas exceptionnel (en contactant le service client), les ordres ne peuvent être passés que sur l’application smartphone.

Note de Nicolas : une version Web est a priori en cours de développement. Je l’espère, car je suis un peu vieux jeu là-dessus, je préfère passer mes ordres depuis mon PC.

Trade Republic : une alternative à Bourse Direct et DEGIRO ?

Trade Republic débarque dans un secteur en croissance (de plus en plus d’investisseurs en bourse en France) mais relativement compétitif. Les épargnants français souhaitant optimiser leurs frais de passage d’ordre en bourse sont déjà nombreux à profiter des services et des tarifs attractifs de Bourse Direct et DEGIRO (notre tableau comparatif).

Le broker français Bourse Direct propose un choix beaucoup plus large d’actions et de fonds. Par ailleurs, les épargnants peuvent y ouvrir un PEA, ce qui n’est pour le moment pas possible chez Trade Republic. Bourse Direct propose des services plus polyvalents, et des frais souvent supérieurs mais toutefois très compétitifs. Notre avis sur Bourse Direct.

L’offre concurrente la plus directe avec Trade Republic est celle de DEGIRO. En effet, tout comme le broker allemand, le néerlandais DEGIRO ne propose qu’un compte-titres ordinaire (CTO) et se distingue par ses frais. Lancé en 2013 (d’abord aux Pays-bas, puis dans 18 pays d’Europe), DEGIRO est l’un des brokers les plus compétitifs du marché, encore mieux placé pour investir sur les bourses américaines. Depuis peu, il propose des ordres gratuits sur une sélection d’ETF (sous condition). Notre avis sur Degiro.

Il est difficile de départager ces 2 courtiers, le meilleur courtier dépendra du type de support et de la taille des ordres que passe l’épargnant. À ce stade, nous vous invitons à comparer les grilles tarifaires de DEGIRO et de Trade Republic en simulant le coût des ordres dans votre cas.

L’IFU pour la déclaration fiscale ?

L’Imprimé Fiscal Unique est un document transmis (ou non) aux clients par les courtiers en bourse aux alentours du mois de mai, pour aider à la déclaration annuelle de revenus. En pratique, l’IFU indique quels montants de dividendes, plus-values et moins-values reporter dans telle ou telle case de la déclaration.

Trade Republic compte implémenter l’IFU pour mai 2022. Dans tous les cas, s’agissant d’un compte étranger, il faut joindre un formulaire 3916 en annexe de la déclaration annuelle de revenus.

Avis : à qui s’adresse Trade Republic ?

Si vous avez l’habitude de lire Avenue Des Investisseurs, vous savez que nous privilégions les enveloppes disposant d’avantages fiscaux. En France, le plan d’épargne en actions (PEA), l’assurance vie et le plan d’épargne retraite (PER) sont les dispositifs les plus intéressants pour investir sans frottements fiscaux en bénéficiant d’une imposition réduite sur les gains.

Trade Republic (d’origine allemande donc notre légendaire PEA leur est inconnu) ne propose qu’un compte-titres ordinaire (CTO). Cette enveloppe n’est pas la plus intéressante pour investir en actions. Toutefois, le CTO permet d’investir plus de 150 000 € (le plafond de versement du PEA) et sur des titres non logeables au sein des PEA ou d’une assurance vie, par exemple des actions de sociétés hors Europe (non éligibles au PEA).

Le CTO est donc indiqué notamment pour investir sur les valeurs de la tech américaine, ou pour investir sans les contraintes des autres enveloppes (les avantages fiscaux des enveloppes citées plus haut ne se matérialisent qu’au bout de plusieurs années).

Avis de Nicolas : finalement, Trade Republic n’intéressera pas les investisseurs en obligations et en cryptomonnaies, « seulement » les investisseurs en actions. Et à condition de trouver son bonheur parmi les 8 500 actions et ETF proposés. On regrette ces quelques limites, alors que les autres CTO du marché sont moins restrictifs. En contrepartie, les frais sont très compétitifs et lisibles. Pour investir en Europe, il convient plutôt de comparer les PEA.

Conclusion

Trade Republic débarque en France avec une offre de compte-titres ordinaire (CTO) et une grille tarifaire très compétitive. En pratique, la souscription est très rapide et le fonctionnement de l’interface simplifié, le service est intuitif, même pour les investisseurs débutants. Ceci dit, il ne faut pas ignorer les quelques limites et défauts cités dans le paragraphe précédent.

Il s’agit d’une alternative à DEGIRO pour les investisseurs souhaitant optimiser leurs frais de passage d’ordre et non rebutés par le fait que l’application n’est disponible que sur smartphone et tablette (pas de version Web). Dans la mesure où l’ouverture du compte est gratuite, vous pouvez tester leurs services sans engagement (suivez ce lien pour accéder à l’offre Trade Republic).

Page suivante

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “Trade Republic : avis sur le courtier actions/ETF à frais réduit”