Choisir les meilleurs placements pour son épargne et bien investir

Les meilleures actions américaines

Meilleures actions américaines

Beaucoup d’investisseurs individuels se demandent quelles sont les meilleures actions américaines à acheter pour se construire un portefeuille permettant d’espérer de belles performances dans les années à venir.

Cet attrait pour les actions américaines s’explique pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les performances des marchés actions américains sont historiquement très bonnes. Les États-Unis offrent un environnement favorable aux entreprises et aux investisseurs. Le capitalisme fait partie de l’ADN des États-Unis.

De fait, le pays de l’oncle Sam a constitué un terreau fertile pour le développement d’entreprises innovantes. Les valeurs technologiques sont très bien représentées dans le marché des actions américains. Or, la tech US affiche historiquement d’excellentes performances tirant le marché vers le haut.

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder la performance du NASDAQ, l’indice phare des valeurs technologiques américaines. Sur les 30-40 dernières années, le NASDAQ a délivré une performance annualisée moyenne comprise entre 10 et 20 %. De quoi laisser rêveur plus d’un investisseur.

Ce chiffre recouvre des disparités. Au sein de l’indice, certaines actions ont délivré des performances encore supérieures. Nous allons en lister plus loin dans cet article.

Quand une action progresse de 20 % par an pendant 10 ans, l’actionnaire voit la valeur de son capital investi multipliée par 6 ! Dès lors, on comprend que les investisseurs cherchent à identifier les prochaines meilleures actions américaines.

Dans cet article, nous allons revenir sur les entreprises cotées américaines ayant délivré les meilleures performances sur les dernières années. Nous verrons qu’il existe également des critères permettant d’identifier les actions de « qualité », c’est-à-dire des actions présentant des ratios financiers laissant espérer de belles perspectives de gains dans le futur.

Les épargnants français ont très facilement accès au marché américain, en investissant en direct dans des actions ou via des fonds. Il serait dommage de passer à côté ! On explique en fin d’article comment passer à l’action ! Notamment grâce aux meilleurs comptes-titres (voir l’offre Trade Republic) et grâce à l’ETF S&P 500 ou ETF Nasdaq sur les meilleures assurances vie (voir l’offre Linxea Spirit 2)

Note : les informations délivrées dans cet article sont données à titre indicatif et ne constituent pas un conseil d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Lisez aussi et surtout notre article : comment investir en bourse ?

SOMMAIRE

Actions américaines : un marché incontournable dans un portefeuille diversifié

Avant d’aller en quête des meilleures actions américaines, nous allons tout d’abord voir quelles sont les bonnes raisons d’investir Outre-Atlantique.

En effet, les marchés actions US comportent de multiples avantages. Les épargnants français auraient tort de se couper de cette opportunité.

Le poids des États-Unis dans l’économie mondiale

Le marché domestique des USA compte plus de 330 millions d’habitants. Le PIB américain est de 23 000 milliards de dollars (environ 20 000 milliards d’euros). À titre de comparaison, le PIB de l’UE est de l’ordre de 16 000 milliards d’euros.

La capitalisation boursière globale du marché américain pèse lourd dans l’économie mondiale. De fait, les actions américaines représentent les 2/3 de l’indice MSCI World. Pour rappel, cet indice suit la performance d’un panier de plus de 1500 actions dans le monde, en ciblant les pays économiquement les plus avancés (Amérique du Nord, Europe, Japon, Australie…).

Investir aux USA permet de diversifier l’exposition en devises de son portefeuille. Si la place du dollar dans les échanges internationaux est régulièrement contestée, le billet vert n’en demeure pas moins une valeur refuge vis-à-vis d’autres monnaies. Le dollar américain fait partie de ces devises qui, comme le franc suisse ou la couronne norvégienne, rassure les investisseurs.

Investir aux USA, c’est donc aussi l’occasion de diversifier son portefeuille dans une devise de référence : le dollar américain.

Un marché des actions bien diversifié

L’indice français CAC 40 présente un biais « luxe » de plus en plus marqué en raison des bonnes performances des entreprises de ce secteur au sein de l’indice : LVMH, Hermès, L’Oréal, Kering.

Pour diversifier davantage l’allocation sectorielle de son portefeuille, il peut être judicieux de regarder au-delà de nos frontières.

Une première étape consiste à regarder du côté des actions européennes, mais pourquoi s’arrêter là ?

Le marché des actions américaines donne accès à un marché bien diversifié : industrie, télécommunications, énergie, matières premières, santé, consommation de base et discrétionnaire, technologies, assurances, banques, immobilier coté, etc.

Les valeurs technologiques

S’il y a bien un secteur où l’Europe est à la peine, c’est celui des valeurs technologiques.

À l’inverse, les valeurs technologiques sont très bien représentées dans les marchés actions américains. Ce qui n’est pas pour déplaire aux investisseurs car ce secteur a été l’un des moteurs de la croissance ces dernières décennies.

Ces valeurs ont réalisé d’excellents parcours boursiers ayant permis de tirer vers le haut la performance globale des marchés actions américains. Et l’on peut imaginer que la tendance va se poursuivre. La révolution du numérique est un mouvement de fond induisant des changements importants dans l’économie et les modes de vie. Ces phénomènes sont encore à l’œuvre.

C’est souvent l’attrait pour les valeurs technologiques qui incite les épargnants français à se tourner vers les actions américaines. Les meilleures entreprises technologiques sont presque toutes américaines. On en reparle plus bas…

Note de Ludovic : en Europe, on compte peu d’entreprises technologiques de grande envergure. On peut citer le néerlandais ASML, leader dans le domaine de la lithographie pour l’industrie des semi-conducteurs.

Un excellent historique de performance

Sur les 35 dernières années, l’indice MSCI USA affiche une performance moyenne annuelle de plus de 2 % supérieure à celle de l’indice MSCI World.

Cette performance résulte de la bonne dynamique économique du marché domestique des États-Unis, mais pas seulement.

Les États-Unis ont la culture de l’entrepreneuriat, ainsi que l’esprit de compétition et des désirs de conquête de nouveaux marchés. Les entreprises américaines ont historiquement une bonne capacité à conquérir les marchés extérieurs (marchés européens et mondiaux). En témoignent les 3000 milliards de dollars d’exportation en 2022.

Quelles sont les meilleures actions américaines ?

Identifier les meilleures actions américaines est un exercice bien difficile. Ce travail est celui des gérants de fonds actifs. Or, les études montrent que bon nombre de fonds ne parviennent pas à battre durablement les marchés actions

Pour cette raison, de plus en plus d’épargnants et d’investisseurs renoncent à l’idée d’identifier les meilleures actions américaines et optent pour une stratégie beaucoup plus humble : investir sur un fonds indiciel (tracker) répliquant l’indice S&P 500. En effet, le S&P 500 est un indice permettant de suivre la performance des 500 plus grosses entreprises cotées aux États-Unis.

Investir sur un indice vous semble trop ennuyeux ? Ça l’est, mais c’est efficace !

Essayons maintenant d’imaginer quelles pourraient être les meilleures actions américaines.

Les meilleures actions sont des actions à fort dividende ?

On voit trop souvent des épargnants débutants se concentrer sur les dividendes. Les meilleures actions américaines ne sont pas nécessairement des actions à dividende. Beaucoup d’investisseurs ne jugent que par le rendement en dividende et/ou leur stabilité dans le temps. C’est une erreur.

D’autant plus dans le cas des marchés américains où la performance est tirée par des valeurs de croissance, qui réinvestissent souvent leurs bénéfices et ont donc des taux de distribution de dividendes plus faibles que les sociétés matures. Or, les marchés américains comptent justement bon nombre de valeurs de croissance.

Notre article : Actions à fort dividende : une fausse bonne idée ?

Les caractéristiques d’une action performante

Brossons à gros traits le portrait des meilleures actions américaines. Voici les caractéristiques clés que l’on peut en attendre :

  • un chiffre d’affaires en croissance,
  • de bonnes marges, idéalement protégées par un moat (un avantage concurrentiel durable),
  • un marché d’envergure internationale (diversification géographique forte).

Il se trouve que les entreprises de la tech US répondent à ces critères.

Quand il s’agit de regarder du côté des États-Unis, l’intérêt des investisseurs français est très porté sur les valeurs technologiques. L’économie américaine compte de nombreuses entreprises technologiques de qualité. Parmi elles, certaines ont acquis une envergure exceptionnellement grande et sont désormais connues de tous : les GAFAM.

Est-il encore nécessaire de les présenter ? Ces entreprises font partie du quotidien d’une bonne partie de la population dans le monde.

Google

L’entreprise Google s’appelle désormais Alphabet. Le moteur de recherche Google n’est qu’un service parmi d’autres…

Alphabet comporte également d’autres activités : Youtube, Gmail, Google Nest (domotique) et d’autres activités moins connues. La compagnie affiche des résultats en croissance année après année.

La valeur d’Alphabet avoisine 1500 milliards de dollars en bourse (courant 2023).

Apple

Apple est la plus grosse entreprise cotée aux USA, avec une capitalisation boursière avoisinant les 2700 milliards de dollars courant 2023.

Apple est la principale participation de Berkshire Hathaway, le fonds géré par l’investisseur le plus célèbre au monde : Warren Buffett.

Citer Apple dans un article sur les meilleures actions américaines peut sembler un choix peu original… Mais les faits sont là. Apple combine de nombreux avantages :

  • un chiffre d’affaires en forte croissance,
  • un marché mondial,
  • de fortes marges,
  • des clients fidèles et semi-captifs de l’environnement Apple,
  • des relais de croissance dans les services (Cloud, Musique, etc.).

Facebook

Facebook, désormais renommé Meta, a connu un parcours boursier quelque peu chahuté ces derniers temps. La nouvelle stratégie axée sur le développement de l’entreprise dans le métavers n’a pas convaincu les investisseurs. Et force est de constater que le métavers peine à s’imposer comme nouveau mode d’interaction entre les individus. Les retours sur investissement sont très incertains.

Mais malgré ce revers, Meta continue de réaliser de solides bénéfices grâce aux revenus publicitaires générés par ses réseaux sociaux (Instagram, Facebook, etc.). Les utilisateurs se comptent en milliards, de même que les bénéfices…

La compagnie Meta bénéficie d’un effet réseau : les gens s’inscrivent sur les réseaux de Meta car ce sont ceux où se trouvent déjà leurs proches.

Amazon

Amazon est un véritable bulldozer. Son chiffre d’affaires (plus de 500 milliards de dollars en 2022) continue de croître d’une année sur l’autre. Le géant du commerce en ligne a su s’imposer en compressant ses marges, tout en investissant continuellement pour optimiser son fonctionnement (expérience client, gestion des stocks, logistique, etc.).

Amazon n’est pas qu’une entreprise de commerce en ligne. La compagnie génère également des revenus substantiels avec Amazon Web Services (AWS), un service de cloud computing à la demande. Ce service consiste à mettre à la disposition d’entreprises des moyens informatiques (puissance de calcul et capacité de stockage) importants et ajustables selon les besoins du client. Le secteur du cloud est en forte croissance, Amazon accompagne la numérisation des entreprises.

Amazon dispose également d’autres sources de revenus, notamment via Amazon Prime, et sa plateforme de livraison. La capitalisation boursière d’Amazon dépasse 1000 milliards de dollars courant 2023.

Microsoft

Parmi les GAFAM, Microsoft est l’entreprise la plus ancienne, et c’est peut-être aussi la plus diversifiée.

Microsoft tire des revenus des services suivants :

  • le système d’exploitation Windows et la suite logiciel Word/Excel/Powerpoint…
  • le cloud computing avec Microsoft Azure,
  • les jeux vidéos (console Xbox),
  • le moteur de recherche Bing,
  • le réseau social professionnel Linkedin,
  • Microsoft Surface (ordinateur et tablette),
  • etc.

Microsoft est un peu sur tous les fronts. L’entreprise est en concurrence sur au moins un domaine avec les 4 autres membres du club GAFAM ! La capitalisation de Microsoft dépasse les 2000 milliards de dollars courant 2023.

Pourquoi citer les GAFAM parmi les meilleures actions américaines ?

Citer les GAFAM comme meilleures actions américaines à acheter n’est pas une proposition par défaut pour combler un manque d’imagination… En effet, ces sociétés disposent d’atouts forts pour continuer à délivrer de belles performances à l’avenir.

La synergie entre les services actuels et les services futurs

Un des avantages des GAFAM est la synergie possible entre les services existants et les technologies futures.

Prenons le cas de l’intelligence artificielle, un nouveau domaine en plein essor. Microsoft se développe dans ce domaine via l’intégration dans son moteur de recherche Bing et ses logiciels de l’intelligence artificielle développée par OpenAI (dont Microsoft est actionnaire). Cette synergie fait sens et permet à Microsoft de se démarquer de ses concurrents.

Dans un autre domaine d’application, on peut imaginer que Google Nest (domotique) intégrera prochainement de l’intelligence artificielle pour rendre les maisons plus intelligentes, et potentiellement prendre de l’avance sur ses concurrents. Alphabet développe également une intelligence artificielle.

Des capacités financières permettant de saisir les opportunités à venir

Développer des nouvelles technologies coûte cher.

Les GAFAM ont l’avantage de disposer de capacités financières très importantes, à la fois en termes de flux de trésorerie et de cash disponible en réserve. Ces entreprises peuvent ainsi se lancer sur de nouveaux domaines nécessitant une forte intensité capitalistique.

À défaut de développer en interne les nouvelles technologies de demain, les GAFAM ont également la possibilité de racheter des entreprises plus petites positionnées sur des technologies prometteuses. En 2012, Facebook racheta Instagram pour 1 milliard de dollars, une somme modique au regard des bénéfices que génère désormais le réseau social.

Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft. 5 actions sont-elles suffisantes pour construire un portefeuille diversifié ? Certainement pas ! Élargissons la recherche des meilleures actions américaines en nous tournant du côté d’un indice factoriel au nom évocateur : l’indice Quality.

Indice Quality : les meilleures actions américaines ?

L’indice Quality est un indice factoriel dont nous avions déjà parlé dans notre article consacré aux meilleures actions européennes.

Il existe un indice MSCI USA Quality permettant de suivre la performance d’un panier d’actions américaines répondant à des critères de « qualité » spécifiques.

Le PDF descriptif de l’indice MSCI USA Quality présente quelques statistiques de performances, la courbe de progression de l’indice, ainsi qu’un comparatif avec l’indice MSCI USA.

Sur le long terme, l’indice MSCI USA Quality affiche des performances (et un couple performance/risque) meilleures que de l’indice MSCI USA. Rien ne garantit que cet indice continue à surperformer dans les années à venir, mais il constitue une source de réflexion intéressante pour quiconque se met à la recherche des meilleures actions américaines.

Les critères de qualité

L’indice MSCI Quality se concentre sur des entreprises remplissant plusieurs caractéristiques :

  • une bonne croissance de l’activité et des résultats,
  • une bonne marge,
  • un endettement mesuré.

Ces critères sont évalués pour chaque entreprise cotée. Les actions affichant les meilleures notes trouvent leur place dans l’indice. Le poids de chaque action dans l’indice est déterminé par les notes de l’entreprise, ainsi que par la capitalisation de l’entreprise.

Croissance soutenue, marge confortable, faible endettement… Des caractéristiques faisant rêver plus d’un investisseur. De fait, les entreprises Quality se paient généralement plus chères que les entreprises dépourvues de ces qualités.

La qualité a un prix

Qu’entend-t-on par cher ? Une entreprise est chèrement valorisée quand le ratio entre sa valeur (sa capitalisation boursière) et ses bénéfices courants est élevé au regard des ratios des autres entreprises. On parle de « multiple de valorisation sur les bénéfices » pour désigner cet indicateur.

Par exemple une entreprise qui se paie 40 fois ses bénéfices, alors que sa concurrente se paie 30 fois ses bénéfices. Un multiple élevé peut tout à fait être justifié dès lors que l’entreprise promet de belles perspectives de croissance.

À ce sujet, on peut citer Warren Buffett : » It’s far better to buy a wonderful company at a fair price than a fair company at a wonderful price. ». En bon français : « Il est bien plus intéressant d’acheter une superbe compagnie à un prix raisonnable, plutôt qu’une compagnie ordinaire à un super prix ».

Cette citation n’est pas sans en rappeler une de Michel Audiard : « Le prix s’oublie, la qualité reste ».

Warren Buffett évoque ici un point clef. Pour un investisseur à long terme, l’enjeu principal consiste à mettre la main sur des actions d’entreprise de qualité plutôt que de réaliser des paris spéculatifs sur des entreprises de qualité moyenne.

L’indice Quality permet de se positionner sur les entreprises disposant d’un solide historique de performance, et dont les caractéristiques financières laissent à penser qu’elles pourront durablement délivrer des retours sur investissement supérieurs à ceux du marché.

Le critère « quality » correspond-t-il la définition que l’on peut se faire des meilleures actions américaines ? La surperformance de l’indice MSCI USA Quality vis-à-vis du MSCI USA est un premier argument. D’autres indices factoriels (voir notre article sur les ETF smart beta) affichent également des performances supérieures à l’indice de référence.

Quelles sont ces entreprises américaines de qualité ?

Tableau des meilleures actions américaines : les principales valeurs de l’indice MSCI USA Quality

Le tableau ci-dessous présente les 30 principales valeurs de l’indice MSCI USA Quality.

Les meilleures actions américainesPondération (valeur indicative au 1er mars 2023)
NVIDIA5,28 %
MICROSOFT CORP5,08 %
APPLE4,78 %
HOME DEPOT462 %
ALPHABET4,61 %
VISA A3,90 %
META PLATFORMS A3,90 %
UNITEDHEALTH GROUP3,80 %
JOHNSON & JOHNSON3,75 %
MASTERCARD A3,48 %
LILLY (ELI) & COMPANY2,98 %
MERCK & CO2,59 %
PFIZER2,08 %
BROADCOM2,07 %
COCA COLA (THE)2,00 %
COSTCO WHOLESALE CORP1,93 %
CISCO SYSTEMS1,89 %
TEXAS INSTRUMENTS1,87 %
ACCENTURE A1,69 %
QUALCOMM1,54 %
ADOBE1,47 %
NIKE B1,30 %
AUTOMATIC DATA PROCESS1,19 %
APPLIED MATERIALS1,15 %
HONEYWELL INTERNATIONAL1,13 %
UNITED PARCEL SERVICE B1,12 %
LOCKHEED MARTIN CORP1,12 %
UNION PACIFIC CORP1,11 %
BLACKROCK A0,86 %
INTEL CORP0,85 %
Les meilleures actions américaines d’après le MSCI USA Quality.

Technologie, pharmaceutique, consommation de base, défense, industrie, semi-conducteur, conseil, service bancaire, etc. L’indice MSCI USA Quality recense des entreprises de secteurs économiques variés. L’indice MSCI Quality USA comporte un peu plus d’une centaine d’actions.

Le MSCI USA Quality est une source d’inspiration intéressante pour les investisseurs souhaitant investir sur des entreprises américaines affichant (1) un bel historique de croissance, (2) des marges confortables, et (3) un niveau d’endettement faible.

Le point (3) est notamment intéressant dans les périodes de hausse des taux (les compagnies trop endettées pâtissent de la hausse des taux si elles doivent refinancer leur dette).

La pondération des actions présentées dans le tableau ci-dessus est celle disponible à la date de publication de l’article, elle évolue dans le temps. Vous pouvez consulter la liste des titres et leur pondération directement sur le site de MSCI.

Note de Ludovic : nous ne fournissons aucun conseil en investissement. Chaque investisseur devra faire ses devoirs et analyser par ses propres moyens les entreprises avant de prendre la responsabilité d’y investir son capital. Cela est également vrai au sujet des GAFAM présentés plus haut.

Comment investir en actions américaines ?

Identifier les meilleures actions américaines est un objectif ambitieux. Dans une démarche plus humble, prendre l’initiative d’investir une partie de son patrimoine sur les marchés actions américains, sans chercher à battre le marché, constitue déjà une très bonne initiative. Pour cela, encore faut-il choisir les bons fonds et les bonnes enveloppes.

Voyons les bons réflexes à avoir.

Fonds actions en assurance vie, PEA ou PER

L’assurance vie, le plan d’épargne en actions (PEA) et le plan d’épargne retraite (PER) sont des enveloppes fiscalement plus attractives que le compte-titres ordinaire (CTO).

Assurance vie, PEA et PER sont donc les 3 enveloppes à privilégier pour investir sur des actions américaines.

Le moyen le plus simple et efficace pour investir sur les marchés US est d’opter pour des fonds actions. C’est d’ailleurs la seule solution pour investir sur des actions américaines via un PEA. Oui, vous avez bien lu : on peut investir sur des actions américaines en PEA !

En théorie, seules les actions européennes (plus exactement les entreprises ayant leur siège dans l’UE et/ou un État de l’EEE) sont éligibles au PEA. Mais en pratique, on trouve des fonds répliquant la performance d’indices américains et éligibles au PEA. Cela est rendu possible grâce aux fonds utilisant des méthodes de réplication dites synthétiques. Cette stratégie est notamment utilisée par des fonds indiciels cotés (ETF indiciels, ou trackers).

Des fonds indiciels cotés

Beaucoup d’épargnants privilégient l’investissement via des ETF (des fonds cotés à frais réduit) répliquant les grands indices américains. Il s’agit d’un moyen simple et efficace pour tirer parti des avantages des marchés américains.

Vous pouvez lire notre article expliquant comment choisir ses trackers (ETF) pour en savoir davantage.

Les ETF répliquant la performance l’indice MSCI USA ou le S&P 500 constituent des valeurs sûres.

Les investisseurs souhaitant plus particulièrement concentrer leur investissement sur les valeurs technologiques peuvent quant à eux se tourner vers des ETF répliquant la performance de l’indice NASDAQ-100.

Notre article sur les ETF et trackers liste des ETF éligibles au PEA permettant de répliquer la performance des indices S&P 500 et NASDAQ 100.

Si vous investissez sur un fonds actions monde tel que le MSCI World, vous avez de facto une allocation constituée pour 2/3 d’actions américaines. Auquel cas, la question se pose de savoir si vous avez intérêt à surpondérer les marchés actions US.

Si vous souhaitez investir sur un fonds répliquant un indice « Quality », vous devrez généralement passer par un CTO. La société BlackRock propose un ETF MSCI USA Quality Factor dans sa gamme iShares.

Exemples d’ETF actions américaines accessibles en assurance vie et PER

On trouve des ETF actions américaines accessibles en unités de compte sur l’assurance vie Linxea Spirit 2. Vous pouvez lire notre avis sur Linxea Spirit 2, ce contrat est selon nous la meilleure assurance vie pour investir en actions.

On peut citer les 2 ETF suivants :

  • Lyxor Nasdaq-100 ETF – Acc (LU1829221024)
  • Amundi Index MSCI USA SRI PAB UCITS ETF DR (C) (LU1861136247)

Détenir des actions en direct (en CTO)

Vous souhaitez construire un portefeuille d’actions américaines individuelles (titres vifs) détenues en direct ? Apple, Alphabet, Tesla, etc. C’est ce que l’on appelle le stock-picking.

Le stock-picking consiste à investir sur des actions d’entreprise sélectionnées après analyse de leurs caractéristiques (perspective du secteur d’activité, résultats financiers, etc.). L’objectif de l’investisseur est d’identifier les actions affichant les meilleures perspectives de gain et/ou le meilleur couple performance/risque.

Cette pratique est réservée aux investisseurs chevronnés. Et rien ne garantit que ces derniers obtiennent de meilleures performances que les épargnants investis simplement sur des ETF ! Identifier les meilleures actions américaines n’est pas un talent donné à tout le monde…

Pour détenir en direct des actions américaines, il faut passer par un compte-titres ordinaire (voir notre comparatif des CTO). Les courtiers en ligne tels qu’Interactive Brokers (avis) et Trade Republic (avis) proposent des CTO avec des frais de transaction avantageux pour les actions américaines.

En investissant via un CTO, l’investisseur ne bénéficie pas des avantages fiscaux que l’on trouve en assurance vie, PEA ou PER.

Note de Ludovic : on trouve très peu d’assurances vie donnant accès à un large choix d’actions américaines individuelles en direct (titres vifs). Les personnes disposant d’un patrimoine important et souhaitant investir en direct dans des actions en assurance vie peuvent toutefois opter pour une assurance vie luxembourgeoise (ticket d’entrée à 250 000 euros), laquelle permet de loger un très grand choix d’actifs, dont des actions en direct (titres vifs).

Limiter la fiscalité en CTO

La seule solution pour minimiser les frottements fiscaux en CTO est de conserver ses actions américaines à très long terme. Sinon, toute vente implique l’imposition de la plus-value réalisée annuelle. C’est une raison de plus pour privilégier des actions de qualité plutôt que d’arbitrer régulièrement son portefeuille sur des opérations spéculatives.

Les dividendes sont taxés sans délai en CTO. La bonne nouvelle est que le taux de distribution des dividendes est plutôt faible Outre-Atlantique. En effet, les entreprises américaines redistribuent une bonne partie de leurs bénéfices via le rachat d’actions, ce qui évite le frottement fiscal. Ces rachats d’actions pèsent autant voire davantage que les dividendes dans le retour aux actionnaires chaque année.

ETF S&P 500 ou ETF MSCI USA en assurance vie, PEA et PER : la voie de la raison ?

La fiscalité du CTO est peu avantageuse, et les résultats du stock-picking sont trop aléatoires (pour ne pas dire trop souvent décevants). Ainsi, l’investissement sur des fonds actions du type ETF à frais réduits (via assurance vie, PEA et PER) constitue la stratégie la plus sûre et la plus efficace pour investir sur les marchés actions américains. Cf les meilleurs PEA pour investir en ETF.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Les commentaires sont publiés après modération (sous 48 heures).

6 commentaires sur “Les meilleures actions américaines”