Choisir les meilleurs placements pour son épargne et bien investir

Le compte à terme : un placement sûr qui rapporte vraiment ?

Compte à terme

Les comptes à terme (CAT) permettent aux épargnants (et aux entreprises) de placer leur argent sur un horizon de temps limité et avec un rendement garanti sur toute la durée du placement. Ce rendement est fixé au moment de la souscription, selon l’établissement (donc il faut bien choisir son CAT). Dans cet article, nous faisons le point sur les caractéristiques des comptes à terme (parfois appelés « dépôts à terme »), leur fonctionnement et leur fiscalité. Enfin, nous verrons s’ils constituent une alternative intéressante aux livrets et aux autres produits financiers. Ainsi, vous pourrez vous faire un avis sur l’intérêt des comptes à terme en fonction de votre situation.

SOMMAIRE

Le fonctionnement des comptes à terme 

Le compte à terme (CAT) est un produit d’épargne permettant de faire fructifier une somme d’argent sur un horizon de temps délimité, avec un taux défini au moment de la souscription. Généralement, la durée du placement se situe entre 6 mois et 5 ans (mais peut aller au-delà). Quant au rendement, il dépend de la durée du placement et de l’établissement commercialisant le CAT. La question du rendement est développée plus en détails plus bas dans cet article. 

Les CAT sont des placements sécurisés. Règlementairement, ils sont garantis par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) à hauteur de 100 000 € par déposant et par établissement. Donc il n’y a pas de risque de perte sur le capital investi. En contrepartie, le rendement de ces produits est généralement faible.

Cependant, le rendement des CAT est généralement supérieur à celui des livrets. Cette sur-rémunération se justifie en raison de la contrainte liée à la durée du placement. En effet, avec le compte à terme, l’épargnant ne doit pas retirer d’argent avant le terme défini au moment de la souscription. Ou s’il retire de l’argent du CAT avant son terme, celui-ci sera fermé et il y aura une pénalité sur le rendement. Cette pénalité est connue de l’épargnant à l’avance et figure dans les conditions du contrat. 

Une caractéristique importante des comptes à terme est que leur rendement est d’autant plus important que l’horizon de placement est long

Les versements sur compte à terme 

Afin d’ouvrir un compte à terme, une somme minimale est demandée et qui varie selon les banques. En pratique, le virement qui ouvre le CAT ne peut se faire qu’en une seule fois. Donc vous ne pourrez pas réinvestir plusieurs fois sur le même CAT. Si vous voulez placer une nouvelle fois de l’argent sur un compte à terme, il faudra en ouvrir un second.

Par conséquent, dès l’ouverture du compte à terme, vous savez exactement quelle somme vous toucherez à la fin puisque le virement se fait en une seule fois, que la durée est définie et que le taux d’intérêt est fixe. Contrairement aux taux des livrets, régulièrement revus, généralement à la baisse ces dernières années (livret A rémunéré maintenant seulement à 0,50 %…encore une baisse à venir ?) En pratique, vous pouvez voir des dizaines d’offres de CAT avec les intérêts perçus grâce au comparateur Raisin (accès depuis la bannière ci-dessous) :

À qui s’adressent les comptes à terme ? 

Les comptes à terme s’adressent aussi bien aux épargnants individuels qu’aux entreprises qui souhaitent un placement sécurisé. Ces dernières ont régulièrement recours aux comptes à terme pour investir leurs excédents de trésorerie. Ainsi, les comptes à terme constituent un matelas de sécurité que l’entreprise ne débloquera qu’en cas de coup dur. En ce sens, les entreprises optent généralement pour un horizon de placement long, afin de bénéficier de la rémunération maximale. Et en cas de retrait plus tôt que prévu, la rémunération sera certes amoindrie mais positive. 

Note de Ludovic : Il est possible d’ouvrir plusieurs comptes à terme, avec des durées d’investissement différentes, en vue de répondre à différents projets financiers. Ainsi, en cas de besoin, on « casse » un CAT sans affecter les autres qui continuent de courir. 

Fiscalité du compte à terme 

Les intérêts du compte à terme sont imposés. Par défaut, les CAT sont imposés au prélèvement forfaitaire unique (PFU, aussi appelé flat tax) dont le taux est de 30 %. Ce taux se compose des prélèvements sociaux (17,2 %) ainsi qu’un taux fixe de 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu. 

Privilégier l’option d’imposition au barème de l’impôt sur le revenu ? 

Les contribuables se situant dans les tranches marginales d’imposition (TMI) les plus basses du barème de l’impôt sur le revenu (TMI 0 % et 11 %) auront en principe intérêt à opter pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu pour déclarer leurs gains. Ainsi, ils s’acquitteront alors des 17,2 % de prélèvements sociaux et éventuellement d’un prélèvement complémentaire (0 % ou 11 % selon la tranche marginale dans laquelle ils se situent). Ce qui est inférieur à la flat tax 30 %. Aussi, en optant pour le barème progressif, une partie de la CSG est déductible. 

Sachez que lorsque vous optez pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu (plutôt que la flat tax ou PFU), ce mode d’imposition s’appliquera à l’ensemble de vos revenus du patrimoine. 

Note de Ludovic : Cette fiscalité est la même que celle qui s’applique aux livrets bancaires non réglementés (aussi appelés livrets fiscalisés). Quant aux livrets réglementés par l’État, tels que le Livret A et le Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS), leurs intérêts ne sont pas soumis à l’impôt. Ainsi, quand on compare le rendement de 2 placements, on compare le rendement net. Par exemple, un placement à 1 % brut taxé à 30 % donnera un meilleur rendement net que le livret A non taxé : 0,70 % net contre 0,50 % pour le livret A. 

Dans quelle situation est-il intéressant d’opter pour un compte à terme ? 

Comme nous l’expliquons régulièrement sur Avenue Des Investisseurs, la stratégie d’allocation patrimoniale (répartition de l’épargne entre placements sécurisés, actions et immobilier notamment) est propre à chaque épargnant. Car elle se construit en fonction des objectifs financiers, de l’horizon d’investissement et de l’aversion au risque de chacun. 

Les comptes à terme sont des produits d’épargne répondant à des objectifs d’investissement à court et moyen terme, et/ou dans un souci de diversification de son épargne sur un produit sans risque de perte en capital. Donc les CAT sont rangés dans la catégorie « placements sécurisés » de l’allocation patrimoniale, au même titre que les livrets et les fonds euros. Ainsi, ils intéressent les épargnants prudents. 

Note de Ludovic : Les investisseurs avec un horizon d’investissement à long terme, notamment en vue de préparer leur retraite et/ou obtenir un complément de revenus, auront intérêt à diversifier leur patrimoine en actions (investir en bourse) et dans l’immobilier, deux investissements historiquement performants à long terme. À condition d’accepter le risque de perte en capital et d’employer les bonnes méthodes pour bien investir en immobilier et bien investir en bourse. Ceci dit, même les investisseurs long terme doivent conserver une partie de leur patrimoine dans des placements sécurisés, ce à quoi répondent les CAT. 

Les CAT : une bonne alternative aux livrets ?

Les comptes à terme constituent une alternative potentiellement intéressante aux livrets. Les livrets réglementés (livret A et LDDS) délivrent un rendement de 0,50 % net d’impôt (taux en 2020). Et leur rendement est régulièrement revu par l’État à la baisse ces dernières années en raison de la baisse de l’inflation. 

Quant aux livrets non réglementés (livrets fiscalisés), il existe une grande disparité de rendement selon les offres des banques. La plupart délivre un rendement inférieur aux livret réglementés, et les meilleurs livrets ne dépassent pas 0,80 % brut. 

Les comptes à terme avec un horizon de placement à 24 mois et davantage atteignent la barre des 1 %, un taux très proche de l’inflation.

Comment choisir son compte à terme ? 

Le rendement des CAT dépend :

  • de la durée de placement ;
  • de l’établissement choisi.

Pour bien choisir son CAT, le site Raisin propose un comparateur (voir ici) des comptes à terme très pratique. Car on peut visualiser les meilleures offres de comptes à terme selon la durée de l’investissement et le capital investi. Et ce site propose aux clients français d’ouvrir des comptes à terme dans des banques européennes, profitant ainsi d’une offre de produits à capital garanti plus large et avec des taux d’intérêt qui peuvent être supérieurs aux offres domestiques. Car les CAT ne sont pas franco-français et le même système existe hors de nos frontières.

Et les fonds en euros par rapport aux comptes à terme ? 

Il existe une alternative aux comptes à terme à laquelle les épargnants ne pensent pas systématiquement : les fonds euros en assurance vie. Ces produits sont également à capital garanti. Et avec l’avantage de pouvoir retirer l’argent à tout moment sans fermer l’assurance vie

Le rendement moyen des fonds euro a atteint 1,50 % en 2019. Malheureusement, ce rendement est en baisse année après année. Car les fonds euros sont victimes de la baisse des taux directeurs tout comme les autres placements sécurisés. Il n’est pas à exclure que ce rendement passe sous la barre des 1 % d’ici quelques temps. En ce sens, les comptes à terme pourraient se révéler une alternative intéressante puisque leur rendement est garanti sur toute la durée de l’investissement. 

Par ailleurs, les fonds euro comportent une inertie liée à la nature des actifs qui les composent (essentiellement des obligations avec une maturité de plusieurs années). En cas de remontée des taux, cette inertie retardera la remontée de leur performance. À l’inverse, en cas de hausse des taux, de nouveaux CAT seront disponibles avec un meilleur rendement. Car le taux des comptes à terme est beaucoup plus réactif aux évolutions macroéconomiques. Ainsi, dans certaines circonstances, les comptes à terme peuvent se révéler un produit plus rémunérateur. 

Les épargnants auront donc intérêt à être attentifs à l’évolution des taux et de la performance des différentes solutions d’épargne sécurisée évoquées dans cet article.

Page suivante

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *